(Paris) Une ovation d’un Parc des Princes plein, des feux d’artifice et une grosse ambiance : les recrues estivales du Paris Saint-Germain, Lionel Messi en tête, ont été présentées aux partisans samedi, en marge de la réception de Strasbourg en Championnat de France.

Agence France-Presse

Successivement, Achraf Hakimi, Georginio Wijnaldum, Gianluigi Donnarumma, Sergio Ramos et enfin Lionel Messi ont été accueillis en triomphe par le public parisien.

Ils ont chacun dit un mot aux fans, depuis une petite estrade posée au milieu du terrain.

PHOTO FRANCOIS MORI, ASSOCIATED PRESS

De gauche à droite : Achraf Hakimi, Georginio Wijnaldum, Gianluigi Donnarumma, Sergio Ramos et Lionel Messi

« Bienvenido Ramos », « Welkom Wijnaldum », « Benvenuto Donnarumma », « Bienvenido Messi »… Des banderoles du Collectif ultras Paris (CUP) ont été déployées dans les tribunes, remplies pour la première fois depuis près de 17 mois.

« Paris est magique », a lancé Ramos, pour le plus grand plaisir des supporteurs, avant que Messi ne fasse son entrée, tel un roi, dans une enceinte surchauffée par les chants, devant une horde de photographes.  

Quelques feux d’artifice ont été tirés sur la pelouse, en clôture d’une cérémonie assez courte organisée à une heure du coup d’envoi de la rencontre de la 2e journée de Ligue 1, à laquelle Hakimi et Wijnaldum participent en tant que titulaires.

Le Parc des princes ouvre pour la première fois en jauge pleine (47 900 places) depuis la fin du mois de février 2020, avant l’irruption de la pandémie de COVID-19, moyennant la présentation par les fans d’un passeport sanitaire à l’entrée de l’enceinte.  

PHOTO FRANCOIS MORI, ASSOCIATED PRESS

Celle-ci a ouvert ses portes dès 18 h, une heure avant l’horaire habituel, pour permettre à un maximum de partisans d’être en tribunes pour la présentation des recrues.  

À 34 ans, Leo Messi a signé mardi pour deux saisons (plus une en option) avec le PSG, après avoir quitté Barcelone.  

Dès son arrivée mardi, puis lors de sa présentation à la presse mercredi, chacune de ses apparitions a suscité un immense engouement des fans du club de la capitale, qui se sont même amassés au centre d’entraînement jeudi et vendredi pour tenter d’apercevoir le sextuple Ballon d’Or.