Avant de sauter sur le terrain dans un rôle de titulaire face à l’Inter Miami CF samedi soir au New Jersey, Mathieu Choinière avait disputé 24 matchs en MLS depuis 2018, dont seulement sept à titre de partant. Malgré le peu d’expérience de l’athlète de Saint-Alexandre, Wilfried Nancy savait très bien ce qu’il faisait en faisant appel à ses services dès le début du match.

Michel Lamarche La Presse Canadienne

Les résultats ont été probants. Choinière a passé environ 80 minutes sur la pelouse du Red Bull Arena, il a été énergique sur le flanc droit pendant la première demie et il a marqué l’unique filet du match — et son premier en carrière en MLS — dans une victoire de 1-0 du CF Montréal.

Nancy savait ce qu’il faisait en nommant Choinière comme titulaire parce qu’il le connaît depuis un peu plus de 10 ans.

« Ce n’est pas du flair, c’est de la réflexion par rapport à la façon dont on voulait les attaquer », a d’abord répondu l’entraîneur-chef du CF Montréal lorsqu’il s’est fait demander ce qui l’avait poussé à lancer dans la mêlée un joueur qui n’avait participé qu’à deux matchs en 2021.

On voulait une tactique différente et du coup, Mathieu, par rapport à son profil, a été le joueur que j’ai voulu utiliser parce que je savais qu’il pouvait nous apporter quelque chose.

Wilfried Nancy, entraîneur-chef du CF Montréal

Selon Nancy, la prestation de Choinière samedi soir ne représente qu’un aperçu de son potentiel.

« Mathieu, c’est un joueur qui est capable de répéter des efforts. Physiquement, il a le coffre pour ça. Techniquement, c’est propre. Il a encore des choses à travailler, bien sûr. Tactiquement, il est capable de s’ajuster sur plusieurs plans, sur plusieurs animations. C’est ce qu’il a fait ce soir [samedi]. […] Ce que Mathieu a montré, c’est ce qu’il est capable de faire. Mais il peut encore mieux faire », a déclaré Nancy.

Malgré le peu d’opportunités qui se sont présentées à lui jusqu’à maintenant en 2021, Choinière maintient une attitude positive et a l’impression d’aller dans la bonne direction.

« Je me vois avancer super bien. Je travaille fort à l’entraînement, je me donne à 100 %. Après ça, je suis sûr que les opportunités vont venir. Tout ce que je veux, c’est aider l’équipe, comme aujourd’hui [samedi] j’ai pu l’aider. On a pu avoir les trois points, et c’est tout ce qui importe. »

Peut-être, en fait, manquait-il quelque chose pour rendre la soirée de Choinière encore plus agréable : les sièges du stade Saputo, le public montréalais pour les occuper et surtout, ses proches, qui auraient pu voir ce premier but en personne.

« On est tous impatients de revenir à la maison et de jouer au stade Saputo », a déclaré Choinière.

« On revient bientôt, on vous attend tous au stade et on espère faire la même chose : gagner et animer la foule là-bas. »