(Saint-Pétersbourg) La Belgique a gagné un troisième match de suite pour ainsi terminer en première place du groupe B à l’Euro, lundi, battant la Finlande 2-0. Pendant ce temps, le Danemark s’assurait du deuxième rang grâce à sa victoire de 4-1 contre la Russie.

Associated Press

Thomas Vermaelen a marqué d’une tête à la 74minute, après que le ballon a donné contre la main du gardien Lucas Hradecky.

PHOTO KIRILL KUDRYAVTSEV, AGENCE FRANCE-PRESSE

Le but de Thomas Vermaelen

Sept minutes plus tard, Romelu Lukaku a ajouté son troisième but de la compétition, pour le pays classé numéro 1 au monde. Un hors-jeu l’avait privé d’un filet une dizaine de minutes plus tôt.

L’Italie et les Pays-Bas sont les autres pays qui ont accumulé le maximum de points au tournoi, à ce point-ci.

Les Belges vont se mesurer à un club de troisième place dimanche, à Séville.

Trois victoires et trois performances de pros, toujours en déployant un différent style de jeu. Je suis ravi de l’attitude de chacun de mes joueurs.

Roberto Martínez, entraîneur de la Belgique

Le match était annoncé comme le plus important de l’histoire de la Finlande, qui a bien résisté, pendant plus de 45 minutes.

Les Finlandais ont toutefois la moins bonne fiche des équipes de troisième rang (à ce point-ci), et leurs chances d’avancer au tableau paraissent minces.

« J’ai un peu un sentiment de vide en ce moment », a résumé l’entraîneur Markku Kanerva.

Réjouissances pour le Danemark

PHOTO STUART FRANKLIN, REUTERS

Les Danois célébrant leur troisième but du match.

Dans l’autre match du groupe, Andreas Christensen et Joakim Maehle ont réussi des buts tardifs, aidant le Danemark à s’imposer 4-1 devant les Russes, à Copenhague.

Mikkel Damsgaard a donné les devants 1-0 aux Danois à la 38minute.

PHOTO WOLFGANG RATTAY, REUTERS

Mikkel Damsgaard (14) a marqué le premier but du Danemark.

Yussuf Poulsen a profité d’une erreur de la défense adverse pour doubler le coussin (59e), avant un penalty réussi par Artem Dzyuba (70e).

Roman Zobnin voulait remettre au gardien, mais il a plutôt envoyé le ballon à Poulsen, qui avait un filet désert.

Parfois, la chance est tout simplement de votre côté.

Yussuf Poulsen

Christensen a solidifié l’avance avec un tir de loin (79e), et Maehle a complété une contre-attaque trois minutes plus tard.

Maehle s’est dirigé vers une caméra et a fait « 10 » avec ses doigts – le numéro de Christian Eriksen, qui s’est effondré en début de tournoi.

Le choc de l’effondrement d’Eriksen a été suivi de deux revers, mais avec cette victoire et le gain des Belges, le Danemark a pu accéder à la ronde des 16, au plus grand plaisir de la foule au Parken Stadium.

« C’est un soulagement et une rédemption », a dit Maehle.

Eriksen a subi un arrêt cardiaque et a dû être ressuscité avec un défibrillateur. Il a obtenu son congé de l’hôpital vendredi.

Les Danois doivent maintenant se préparer à affronter le pays de Galles samedi, à Amsterdam.

Consultez le calendrier et les résultats de l’Euro