(Sao Paulo) La fédération chilienne de football a admis dimanche que des membres de son équipe à la Coupe d’Amérique avaient enfreint les protocoles du tournoi après qu’un « barbier » eut visité l’hôtel des joueurs à Cuiaba, au Brésil.

Mauricio Savarese La Presse Canadienne

Dans un communiqué, la fédération a indiqué qu’elle « reconnaît la violation de l’environnement sanitaire de l’équipe participant à la Coupe d’Amérique, avec l’entrée non autorisée d’un barbier qui, malgré un test de dépistage négatif, n’aurait pas dû être en contact avec les joueurs ».

L’organisme n’a pas donné le nombre ou le nom des joueurs impliqués, mais il a assuré qu’ils recevraient une amende.

« Nous regrettons ce qui nous a amenés à cette situation et nous informons que tous les membres de l’équipe ont reçu un test négatif au virus, samedi », a affirmé la fédération.

L’entraîneur-chef du Chili, Martin Lasarte, doit parler aux médias lors d’une conférence de presse qui aura lieu plus tard dimanche.

Le Chili et l’Argentine partagent le sommet du Groupe A avec quatre points en deux matchs. Les Chiliens peuvent s’assurer d’une place dans la phase éliminatoire du tournoi en battant l’Uruguay, lundi.