Après une campagne où il s’est avéré une découverte au point de remporter le titre de joueur le plus utile de l’Impact de Montréal la saison dernière, Romell Quioto n’a pas l’impression qu’il doit de nouveau faire ses preuves en 2021.

Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Le Hondurien a livré un message en ce sens en marquant l’un des quatre buts du CF Montréal contre le Toronto FC samedi dernier. Il a fait vibrer les cordages en première demie à l’aide d’un tir d’une précision chirurgicale, décoché d’un angle difficile, après avoir gagné sa course vers le ballon face à un rival.

« C’est toujours agréable d’amorcer une saison avec un but, de commencer sur le bon pied sur le plan personnel. Tous les joueurs aiment ça, c’est bon pour la confiance », a admis Quioto en visioconférence, jeudi après-midi, à 48 heures du deuxième match de la saison, face au Nashville SC.

« Je ne sens pas que je doive démontrer quoi que ce soit », a-t-il ajouté.

Les gens, autant du côté des supporteurs que du club, savent ce dont je suis capable et connaissent mes capacités. Tout ce qu’il me reste à faire, c’est de rester concentré sur la tâche à accomplir, de continuer à travailler pour que le groupe continue sur cette belle lancée.

Romell Quioto

À sa première campagne à Montréal l’an dernier, Quioto a mené l’équipe avec une récolte de huit buts en 19 parties, dont 17 dans le rôle de titulaire. Surtout, il était fier d’avoir permis à la formation montréalaise de mettre fin à une disette de trois ans sans participer aux séries éliminatoires.

« 2020 a été une belle saison pour moi, au niveau tant personnel que collectif. J’ai atteint mes objectifs en aidant l’équipe à se qualifier pour les séries. C’est surtout ça que je retiens, sur le plan collectif, d’avoir aidé à atteindre cet objectif. Cette année, je veux maintenir le même niveau de jeu, la même qualité sur le terrain, et essayer de surpasser mes statistiques de l’an dernier. »

PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Romell Quioto a inscrit 8 buts en 19 parties l’an dernier.

Si le duel contre le Toronto FC devait être un exemple fidèle de ce à quoi ressemblera la saison du CF Montréal sur le plan offensif, Quioto ne sera probablement pas seul à mettre de la pression sur les défensives adverses. Selon celui-ci, ça ne peut qu’être profitable au club.

« L’équipe doit toujours compter sur chacun de ses joueurs. Nous devons travailler avec ardeur et ensemble pour avoir du succès. C’est la seule façon de faire », a expliqué Quioto, qui perçoit une compétition saine à l’intérieur de l’équipe.

Mason Toye fait partie de ces joueurs qui donnent l’impression de vouloir contribuer sur le plan offensif en 2021. L’Américain de 22 ans a donné le ton en marquant dès la troisième minute de jeu, samedi dernier, avant de rater le filet de peu quelques minutes plus tard. Sa prestation a suivi une performance de deux buts lors du dernier match préparatoire du CF Montréal.

« En tant que personne, il se sent bien, il est heureux d’être ici », a d’ailleurs témoigné l’entraîneur-chef Wilfried Nancy, jeudi après-midi.

« L’an dernier, il s’imposait trop de pression, a ajouté Nancy. Cette année, l’objectif est de lui donner la confiance pour qu’il puisse montrer ses qualités, car il a de bonnes qualités. Nous en avons parlé beaucoup parce qu’il est très exigeant face à ses propres attentes, qui sont parfois trop élevées. Nous voulons qu’il se concentre sur ce qu’il peut contrôler sur le terrain. Je dois être honnête : jusqu’à maintenant, c’est très bon. »

Début du match Nashville SC c. CF Montréal, samedi 14 h (TVA Sports)