Après avoir accordé 43 buts la saison dernière — l’une des pires performances de la Major League Soccer —, on pourrait penser que le mot d’ordre du camp d’entraînement du CF Montréal est défense. Oui, mais non explique le gardien Clément Diop.

Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

« Nous savons que nous avons pris beaucoup de buts la saison passée. On va essayer d’y remédier cette saison. Le plus important est de travailler et de faire des efforts pour obtenir de meilleurs résultats défensifs, a-t-il expliqué en visioconférence, lundi.

« C’est vrai que nous avons pris beaucoup de buts, mais je pense que c’est mieux d’encaisser plus de buts et de faire les séries. Certains clubs ont encaissé moins que nous, mais ils n’ont pas fait les séries (en 2020). C’est quelque chose sur laquelle nous allons travailler, mais on ne s’inquiète pas. »

Le gardien de 27 ans ne s’inquiète d’ailleurs pas de l’âge de sa brigade défensive.

« Ce n’est pas forcément beaucoup plus jeune que l’an dernier. C’est sûr que (Mustafa) Kizza est un peu plus jeune que ne l’était (Jukka) Raitala, mais j’ai confiance en mes coéquipiers et le personnel d’entraîneurs. Ce sont eux qui sont là pour enseigner et je suis convaincu qu’ils le feront bien cette saison. Pour ma part, je vais peut-être encadrer un peu plus les plus jeunes et me servir de mon expérience de la dernière saison. »

La saison s’amorce de façon bien différente pour le Parisien. Alors qu’il s’était amené au camp de 2020 pour accroître son empreinte au sein du club, Diop arrive à celui de 2021 avec l’étiquette de gardien titulaire en poche. A-t-il modifié sa préparation ? Pas du tout, assure-t-il.

« Je sais que ça va être encore une saison difficile. J’essaie de me donner à 100 % à chaque entraînement afin d’être prêt pour la saison à venir. Je travaille énormément avec Rémy (Vercoutre, l’entraîneur des gardiens) et les autres gardiens. »

Camacho prend Assi sous son aile

Le très jeune milieu de terrain Jean-Aniel Assi s’est trouvé un mentor en la personne de Rudy Camacho.

Le défenseur, qui, à 30 ans, est de 14 ans l’aîné du Blainvillois d’origine ivoirienne, ne lésine pas sur les conseils et il a trouvé en Assi une oreille attentive.

« (Il) est comme un grand frère. Il nous aide, a noté Assi, qui a effectué ses premiers pas avec l’Impact en Ligue des Champions de la Concacaf, en décembre. Il y en beaucoup (qui nous aide), mais celui avec qui je m’entends le plus, c’est Camacho. »

Appelé à décrire le type de joueur qu’il est, Assi a nommé Kylian Mbappé, l’international français qui évolue au Paris Saint-Germain, sans toutefois aller jusqu’à se comparer au prolifique marqueur.

« Je suis un ailier qui aime la vitesse. Je suis un joueur qui aime provoquer des choses avec le ballon. Si tu me laisses le couloir, je l’exploite comme je peux. »

Le CF Montréal poursuit son camp d’entraînement avant de prendre la direction de la Floride, le 6 avril, où il établira domicile pour au moins les premières semaines du calendrier.