(Toronto) Le camp d’entraînement du Toronto FC a été interrompu à la suite de « plusieurs » diagnostics positifs à la COVID-19.

Neil Davidson
La Presse Canadienne

L’équipe de la MLS a mentionné que le personnel du club est présentement en quarantaine et que le camp sera interrompu pendant l’opération de retraçage des contacts et une nouvelle phase de tests de dépistage du virus.

Le TFC n’a pas précisé l’identité des personnes infectées, indiquant seulement qu’elles faisaient partie « d’un groupe dans l’équipe ».

Les Torontois s’entraînaient jusqu’ici à huis clos dans un centre d’entraînement du nord de la ville.

Le TFC a ajouté qu’il travaillait en partenariat avec les autorités sanitaires de Toronto « pour s’assurer que les joueurs puissent reprendre leurs activités aussi rapidement et sécuritairement que possible ».

L’équipe ontarienne de la MLS a commencé son camp le 17 février, en avance par rapport aux autres clubs du circuit à cause de leur participation à la finale du Championnat canadien contre le Forge FC, un club de la Premier League canadienne. Des rumeurs circulaient au sujet d’un match le 20 mars, mais aucune date n’a encore été formellement identifiée.

Le club vainqueur du Championnat canadien accédera à la Ligue des Champions de la Concacaf, où il doit affronter le Club Leon, du Mexique, en huitièmes de finale à compter du 7 avril.

La saison régulière de la MLS doit se mettre en branle le 17 avril.