(New York) La Major League Soccer a indiqué que Ron Burkle s’est retiré du projet d’investir dans l’équipe d’expansion de Sacramento, en Californie, qui devait faire son entrée dans la ligue en 2023.

The Associated Press

Le circuit Garber a mentionné par voie de communiqué vendredi soir que la décision de Burkle « est attribuable aux ennuis provoqués par la pandémie de COVID-19 ».

La MLS avait annoncé l’arrivée du Republic de Sacramento le 21 octobre 2019, et précisé que la 29e équipe du circuit devait commencer ses activités en 2022. La ligue a cependant déclaré le 17 juillet dernier que le Republic reportait ses débuts à la saison 2023 à cause de la pandémie de coronavirus.

À ce moment-là, la MLS avait reporté l’entrée en scène du club de Charlotte, en Caroline du Nord, à 2022, et celui de St. Louis, au Missouri, en 2023.

La MLS a accueilli dans ses rangs Miami et Nashville l’an dernier, portant à 26 le nombre d’équipes en activités dans son circuit. Austin, au Texas, rejoindra le circuit Garber cette saison, qui doit commencer le 17 avril.

Le commissaire de la MLS, Don Garber, a indiqué qu’il est toujours optimiste de pouvoir bientôt compter 30 équipes dans ses rangs.

« La ligue croit toujours que sera un bon marché pour la ligue, surtout après avoir travaillé pendant autant d’années pour implanter une équipe de la MLS à Sacramento, a-t-il déclaré par voie de communiqué. Au cours des prochains jours, la ligue travaillera avec le maire Darrell Steinberg pour évaluer les prochaines étapes afin d’implanter une équipe de la MLS à Sacramento. »

La saison 2020 de la MLS a commencé le 29 février, mais elle a été interrompue le 8 mars à cause de la pandémie. La saison a été relancée le 8 juillet, et chacune des équipes a disputé une saison régulière de 23 matchs, en baisse par rapport aux 34 initialement prévus.

À cause de la pandémie, le nombre de spectateurs qui ont assisté aux matchs de la MLS la saison dernière est passé de près de 9 millions à seulement 750 000.