(Paris) L’Allemagne est le premier championnat majeur à avoir relancé le soccer en mai à huis clos, comme d’autres ligues plus modestes (Portugal, Turquie ou Serbie). Au contraire, la France et les Pays-Bas ont annulé leur saison en raison du coronavirus.

Agence France-Presse

Allemagne, Portugal… reprise entre mai et juin

Plus de deux mois après l’interruption des compétitions à cause de la pandémie, la Bundesliga sera le premier championnat majeur à redémarrer, sur la base de mesures sanitaires draconiennes.  

Le gouvernement allemand a autorisé mercredi la reprise à huis clos à partir de mi-mai, malgré les risques sanitaires et les critiques venues d’autres disciplines sportives. La date exacte de reprise sera fixée par la Ligue allemande de football.

Un peu plus tôt, la Serbie et la Turquie ont annoncé la reprise du championnat par le biais de leurs fédérations, respectivement le 30 mai et le 12 juin.

Jeudi dernier, le championnat portugais avait obtenu du gouvernement l’autorisation de reprendre à compter de fin mai, à huis clos et sous réserve de l’approbation prochaine d’un protocole sanitaire.

Espagne, Angleterre, Italie : retour « en juin » ?

Le championnat d’Espagne envisage un « retour à la compétition en juin », a annoncé la Ligue espagnole (La Liga) alors que les entraînements des équipes professionnelles ont commencé à reprendre de manière individuelle cette semaine.

En Angleterre, où les mesures de confinement sont en place au moins jusqu’au 7 mai, la Premier League tente d’échafauder un projet de redémarrage qui vise un retour à la compétition le 8 juin, mais à huis clos.

Lors d’une réunion vendredi dernier, les vingt clubs de l’élite ont été informés d’un plan prévoyant de jouer les 92 matchs restants de la saison 2019-2020 sur terrain neutre. La reprise de l’entraînement serait fixée au 18 mai, laissant trois semaines aux clubs pour se préparer.

En Italie, pays d’Europe le plus durement touché par la pandémie, le quintuple Ballon d’Or Cristiano Ronaldo est revenu lundi soir à Turin et les joueurs peuvent reprendre l’entraînement individuel. Mais rien ne dit que le championnat reprendra malgré l’allégement des mesures de confinement.

Le gouvernement a refroidi les clubs de Série A en annonçant la semaine dernière que les entraînements collectifs ne pourraient pas reprendre avant le 18 mai, rendant l’objectif d’une reprise début juin très difficile. Le nouvel horizon est désormais le mercredi 10 juin ou la fin de semaine du 13-14 juin.  

En Italie « impossible de fixer une date » de reprise

En Italie, le ministre des Sports Vincenzo Spadafora a prévenu mercredi qu’il était « impossible de fixer une date » pour une reprise du championnat italien de football alors que le pays poursuit sa lutte contre la pandémie de coronavirus.

« Nous espérons tous que les championnats pourront reprendre, en même temps il est impossible aujourd’hui de fixer une date certaine », a déclaré M. Spadafora lors des questions au Parlement italien.

« Nous devons attendre des données sur la courbe des contagions au cours des deux prochaines semaines, car il y a seulement deux jours que le pays a entamé la phase de déconfinement progressif. Ce n’est qu’alors que le gouvernement pourra décider », a-t-il souligné.

Le football italien est à l’arrêt depuis le 10 mars en raison de la pandémie de COVID-19 qui a provoqué plus de 29 000 décès en Italie.

Les joueurs ont été autorisés à reprendre l’entraînement individuel dans les centres sportifs des équipes cette semaine, mais doivent attendre le 18 mai au plus tôt pour pouvoir s’entraîner en groupe.

France, Pays-Bas : saison terminée

En France, le premier ministre Édouard Philippe a déclaré que « la saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre », écartant la tenue de grands rassemblements avant septembre.

Si le ministère des Sports a ensuite précisé à l’AFP la possibilité de la tenue de certains matchs en août, la Ligue (LFP) a acté jeudi dernier l’arrêt définitif de la saison de Ligue 1, arrêtant en conseil d’administration un classement qui sacre le PSG.

La France a emboîté le pas aux Pays-Bas, devenus le premier pays membre de l’UEFA à mettre un terme définitif à son championnat. Le titre n’a cependant pas été attribué.  

La Belgique devrait également suivre. Le gouvernement belge a annoncé mercredi la suspension de toutes les compétitions sportives dans le pays jusqu’au 31 juillet, ouvrant la voie à un arrêt définitif de la saison de football tel que souhaité par la majorité des clubs professionnels.