(Paris) La France est devenue jeudi la première des grandes nations du foot européen à siffler la fin de saison face à la pandémie de nouveau coronavirus. Qu’en est-il ailleurs ? Tour d’horizon :

Agence France-Presse

Italie : clubs refroidis, calendrier serré

En Italie, pays d’Europe le plus durement touché par la maladie COVID-19, le gouvernement a refroidi les clubs de Serie A en annonçant que les entraînements collectifs ne pourront pas reprendre avant le 18 mai.  Ce qui risque de repousser la date de reprise de la compétition privilégiée jusque-là par les instances. Vendredi, l’Assemblée générale de la Ligue italienne pourrait fixer un nouveau cap.

En tout cas, l’objectif d’une reprise au tout début juin est devenu intenable. Le nouvel horizon est désormais le mercredi 10 juin ou le week-end des 13-14 juin. Au-delà de ces deux dates, il ne serait plus possible de jouer d’ici fin juillet tous les matchs restant à disputer.

Allemagne : reprise en vue en mai

La Bundesliga est le championnat le plus avancé en vue d’une reprise : les ministres des sports des Länder-les États régionaux-ont estimé possible une reprise « mi-mai ou fin mai » et à huis clos du Championnat, ce que souhaitaient les clubs.  

En effet, la semaine dernière, la Ligue allemande (DFL) avait annoncé qu’elle était prête à une reprise à partir du 9 mai, à huis clos en appliquant les mesures d’hygiène et en testant les joueurs régulièrement.

Espagne : à l’entraînement début mai ?

Pour la Liga, les 4 ou 11 mai ont été évoqués pour le retour à l’entraînement, et le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a donné son feu vert mardi pour que les sportifs professionnels puissent reprendre l’entraînement individuel à partir du 4 mai.

Toutefois, une date de reprise de la compétition n’est pour l’heure pas fixée.

Angleterre : un « Restart » à échafauder

En Angleterre, où les mesures de confinement sont en place au moins jusqu’au 7 mai, la Premier League tente d’échafauder un projet « Restart » (redémarrage) qui vise un retour à la compétition le 8 juin, mais à huis clos et dans un nombre limité de stades, selon plusieurs médias.

La reprise « officielle » de l’entraînement serait fixée au 18 mai, laissant trois semaines aux clubs pour se préparer à disputer la fin du Championnat, largement dominé par Liverpool après 29 journées. Sans attendre, les clubs d’Arsenal, Brighton et West Ham ont rouvert lundi leurs centres d’entraînement à leurs joueurs, mais de façon très contrôlée.

Pays-Bas : l’arrêt définitif acté

Les Pays-Bas sont devenus le premier pays membre de l’UEFA à mettre un terme définitif à leur championnat, la Fédération néerlandaise de football (KNVB) jugeant « impossible de terminer la saison 2019-2020 » en raison des « mesures (d’interdiction de rassemblement de masses) prises par le gouvernement ».

Le titre n’a été attribué ni à l’Ajax Amsterdam, leader de la Eredivisie, ni à AZ Alkmaar qui comptait le même nombre de points avant l’arrêt du championnat. C’est l’Ajax qui sera qualifié pour la phase de groupes de la prochaine Ligue des champions, selon la KNVB qui attendra toutefois à ce sujet une décision définitive de l’UEFA. Alkmaar devrait passer par les deux derniers tours préliminaires pour espérer disputer la C1.