L’entraîneur-chef du Sporting Kansas City Peter Vermes est prudent lorsqu’on lui demande si la Major League Soccer pourra présenter une saison complète.

Anne M. Peterson
Associated Press

Quant à savoir comment le circuit Garber y parviendra, les scénarios sont infinis.

PHOTO BEBETO MATTHEWS, ARCHIVES AP

Le commissaire de la MLS, Don Garber

La MLS devait célébrer son 25e anniversaire, mais pour l’instant ce projet est sur la glace alors que la pandémie de COVID-19 secoue la planète entière. Lundi, ce sera l’anniversaire du premier match de l’histoire de la ligue, alors que le Clash de San Jose accueillait le D. C. United au stade Spartan devant 31 000 spectateurs.

Ce n’est pas la première fois que la ligue est confrontée à une crise. En 2002, la MLS a mis deux équipes sous tutelle et son avenir semblait plus incertain que jamais auparavant. Mais rien n’approche la crise actuelle.

« Je crois que ce qui nous aide, c’est que nous sommes parvenus à retrancher un mois à la fin du calendrier de l’an dernier. Ça nous permet d’avoir une certaine marge de manœuvre actuellement. Pour l’instant, je crois donc que c’est envisageable (de présenter une saison complète), a dit Vermes. Je crois que nous surmonterons cet obstacle, disputerons notre saison et que tout rentrera dans l’ordre. »

PHOTO WILLIAM PURNELL, USA TODAY SPORTS

Peter Vermes

Les équipes n’ont disputé que deux matchs jusqu’ici cette saison lorsque le jeu a été interrompu par le coronavirus.

Cette pause est survenue au moment où la saison devait atteindre son apogée.

Nashville et Miami ont fait leur entrée dans le circuit cette saison, portant le total de clubs à 26, et quatre autres doivent s’y greffer au cours des prochaines années. L’Inter Miami, l’équipe de David Beckham, se préparait à disputer son premier match d’ouverture à domicile lorsque l’interruption a été annoncée.

PHOTO MICHAEL REAVES, ARCHIVES AFP

David Beckham

Plusieurs sources au sein de la ligue ont mentionné à l’Associated Press la semaine dernière que les dirigeants du circuit préfèrent encore présenter un calendrier de 34 matchs — avec des spectateurs dans les gradins. Cependant, cette possibilité semble de moins en moins envisageable puisque le gouvernement américain a prolongé les directives de distanciation sociale au moins jusqu’au 30 avril.

Parmi les autres scénarios envisageables se trouve la possibilité d’adopter le vieux calendrier de la MLS, qui se terminait jadis en décembre. La ligue a écourté sa saison l’an dernier, en abolissant notamment les séries aller-retour en éliminatoires.

La ligue pourrait aussi éliminer certains matchs qui ne comptent pas au championnat, comme la Coupe des Ligues, un nouveau tournoi mettant aux prises des équipes de la MLS et du Mexique.

Les joueurs sont présentement confinés « dans leur marché », près de leur équipe, au moins jusqu’au 24 avril. La saison est officiellement interrompue jusqu’au 10 mai, bien que cette date semble de moins en moins réaliste. Un joueur de la MLS a déjà reçu un diagnostic positif au coronavirus ; un joueur de l’Union de Philadelphie qui a été affecté par de légers symptômes.