(Chicago) L’équipe américaine de soccer masculin a choisi de ne pas tenir son camp d’entraînement à Doha, au Qatar, du 5 au 25 janvier en raison « de l’évolution de la situation dans la région ».

Associated Press

La Fédération américaine de soccer a annoncé la décision vendredi, une journée après qu’un raid américain à Bagdad eut tué le puissant général iranien Qassem Soleimani ainsi que le numéro deux d’une milice pro-iranienne en Irak.

Les Américains tiendront leur camp d’entraînement sur un site aux États-Unis, mais le lieu reste encore à déterminer.

L’équipe a déclaré qu’elle espère pouvoir éventuellement s’entraîneur au Qatar, où aura lieu la prochaine Coupe du monde de soccer, en 2022.