Moins d’un an après avoir accepté un nouveau contrat de travail de cinq ans, Major League Soccer et ses joueurs retournent à la table de négociations.

La Presse Canadienne

La ligue a déclaré à l’Association des joueurs de la MLS qu’elle déclencherait une clause de « force majeure » dans l’accord signé en janvier, car la pandémie a eu des impacts drastiques sur ses activités.

Une source au courant de la situation affirme que l’absence de partisans a conduit à un manque de revenus significatif et que l’intention de déclencher la clause a pour but de discuter de modifications à l’accord, au fil de 30 jours.

La saison régulière de la MLS a été suspendue à la mi-mars après que le virus ait commencé à se propager en Amérique du Nord.

Les matchs ont repris en juillet avec un tournoi organisé dans une bulle, à Orlando.

Les équipes américaines ont terminé la campagne dans des stades pour la plupart vides, mais les restrictions à la frontière ont forcé les trois clubs canadiens — l’Impact de Montréal, le Toronto FC et les Whitecaps de Vancouver — à déménager temporairement aux États-Unis pour terminer leur saison.

Le président et vice-commissaire de la MLS, Mark Abbott, a déclaré dans un communiqué que les joueurs avaient reçu 95 % de leur salaire en 2020 et que la ligue avait perdu près d’un milliard de dollars.

Le syndicat des joueurs estime que le déclenchement de la clause de force majeure pourrait amener la ligue et les propriétaires de clubs à abandonner la nouvelle convention collective et les engagements pris envers les joueurs.

« Après une saison 2020 de sacrifices extrêmes, de risques incommensurables pour la santé personnelle et d’un effort remarquable à l’échelle de la ligue pour revenir au jeu avec succès, cette action déconnectée discrédite les sacrifices consentis par les joueurs et les énormes défis qu’ils ont surmontés en 2020 », a déclaré l’Association des joueurs de la MLS, dans un communiqué.

Les informations des responsables de la santé publique montrent qu’il y aura des restrictions quant à la présence de supporters tout au long de la saison 2021, donc des changements doivent être apportés, a déclaré Abbott.

« Nous reconnaissons l’impact que la pandémie a eu sur nos joueurs et apprécions leurs efforts pour relancer et terminer la saison 2020, a-t-il dit dans un communiqué.

« Mais comme les autres ligues aux États-Unis et au Canada, MLS doit relever les défis causés par la pandémie.

« La ligue entamera des discussions de bonne foi avec nos joueurs au sujet de comment gérer les problèmes économiques importants auxquels nous sommes confrontés. »