(Paris) Le tirage des huitièmes de la Ligue des champions lundi a accouché d’un choc entre le Paris SG de Neymar et le FC Barcelone de Lionel Messi, sous réserve que le Brésilien soit sur pied, tandis que Cristiano Ronaldo retrouvera son Portugal natal avec Porto-Juventus.

Agence France-Presse

Neymar, parti à Paris avec pertes et fracas en 2017, retrouve son ancien club en pleine déconfiture institutionnelle et sportive, qui vaut au Barça, non tête de série, un adversaire difficile dès les huitièmes de finale.

Mais le PSG devra veiller à ne pas traîner son lourd passif contre le club catalan. Depuis que le club bat pavillon qatari, il a croisé trois fois la route des Blaugranas, pour trois éliminations en quarts (2013, 2015) ou en huitièmes de finale (2017) - l’humiliante « remontada » subie (0-4, 6-1) la dernière fois.

La Juventus de Turin a elle écopé du FC Porto. Les 16-17 ou 23-24 février, dates fixées par l’UEFA pour les matchs aller, Cristiano Ronaldo retrouvera donc son pays natal, même si c’est loin de son île de Madère ou de Lisbonne, là où il a éclos au Sporting Portugal.

La « Vieille Dame », en tant que tête de série, recevra les « Dragons » au match retour, les 9-10 ou 16-17 mars.

Dans son parcours pour conserver son titre le 29 mai au stade olympique Atatürk d’Istanbul (Turquie), le Bayern Munich, champion en titre, affrontera la Lazio Rome.

Le duel, inédit en Coupe d’Europe, opposera deux des meilleurs buteurs du continent, Ciro Immobile et Robert Lewandowski.

Autre match qui promet de faire des étincelles : l’Atlético Madrid a tiré Chelsea. La dernière fois que les « Colchoneros » avaient disputé une confrontation à élimination directe en C1 contre les « Blues », c’était en demi-finale et le club madrilène l’avait emporté, avant d’échouer en finale contre le Real Madrid en 2014.

Le Real, 13 fois titré en Ligue des champions, défiera l’Atalanta Bergame, séduisant quart-de-finaliste la saison dernière.

Manchester City affrontera un des outsiders de la compétition, le Borussia Mönchengladbach, que les Anglais avaient déjà croisés en 2016 lors de la phase de groupes.

Enfin, Liverpool affrontera Leipzig et le Borussia Dortmund le Séville FC.