Le contenu canadien est bien visible au sein de la dernière mouture de l’Équipe de la semaine dans la MLS, incluant un joueur de l’Impact de Montréal et un ancien porte-couleurs de la formation montréalaise.

La Presse Canadienne

Auteur du but qui a propulsé l’Impact dans les séries éliminatoires pour la première fois depuis 2016, dimanche contre D. C. United, Romell Quioto a été nommé au sein de l’équipe élite de la dernière semaine.

En plus de réussir son huitième but de la saison à la 88e minute, Quioto a récolté une aide décisive sur le but égalisateur de Victor Wanyama, environ 15 minutes plus tôt. Il avait aussi joué un rôle important sur le but de Bojan, à la 13e minute.

Quioto a livré cette performance pendant que le Honduras, son pays d’origine, tente de se relever de l’ouragan Eta qui a frappé ses concitoyens au cours des derniers jours.

L’Impact disputera un match de qualification le 20 novembre contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

À l’autre extrémité du pays, le gardien Evan Bush, un ancien de l’Impact, a lui aussi vu ses efforts récompensés.

PHOTO STAN SZETO, USA TODAY SPORTS

Evan Bush, maintenant avec les Whitecaps de Vancouver

Dans un gain de 3-0 des Whitecaps de Vancouver, Bush a bloqué six tirs du Galaxy de Los Angeles et a enregistré un premier jeu blanc.

Son coéquipier Fredy Montero a également été sélectionné au sein de l’Équipe de la semaine de la MLS après avoir marqué deux des trois buts des siens.

Contrairement à l’Impact et au Toronto FC, les Whitecaps rateront les séries éliminatoires, et ce pour une troisième année d’affilée.