(Lisbonne) Le président de l’UEFA Aleksander Ceferin discutera de la possibilité de préserver le format à élimination directe qui a été adopté pour compléter les calendriers affectés par la pandémie de coronavirus en Ligue des champions et en Ligue Europa.

Associated Press

Dans un entretien accordé à l’Associated Press dimanche, Ceferin a indiqué que des gens du milieu du soccer et de l’extérieur de celui-ci l’ont contacté pour lui dire qu’ils étaient « extrêmement excités » par le format des quarts de finale et des demi-finales, qui a délaissé les traditionnelles séries aller-retour.

« Je dois admettre que ce système à élimination directe est beaucoup plus intéressant que le précédent, avec des séries aller-retour », a dit Ceferin à l’AP, à quelques heures de la finale de la Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich.

Ceferin a cependant précisé qu’il allait rencontrer tous les intervenants du milieu avant de militer en faveur d’une modification permanente du format éliminatoire.

« C’est l’un des aspects intéressants qui a découlé de la pandémie, a expliqué Ceferin. Nous avons dû modifier notre système. Nous devions jouer selon ce format, mais en fin de compte, nous avons élaboré un format très intéressant.

PHOTO RAFAEL MARCHANTE, REUTERS

Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin

« Il est très compliqué de figer une partie du calendrier pour les quarts de finale. Mais les gens veulent voir des matchs enlevants, et c’est le cas avec des matchs à élimination directe, parce que chaque équipe peut en vaincre une autre en Ligue des champions ou en Ligue Europa. Nous y songerons pour l’avenir… Il faudra qu’on se penche sur ce dossier dès le mois de septembre ou octobre », a-t-il ajouté.

Un carré d’as qui se déroulerait selon le format à élimination directe serait plus pratique s’il avait lieu dans une seule ville, sur une semaine, afin de créer une ambiance semblable à celle du Super Bowl de la NFL.

« Tu monopolises l’attention pendant une semaine sur la planète, ce qui serait fantastique, mais il faudra voir, a nuancé Ceferin. Le calendrier est très compliqué, les joueurs jouent pendant pratiquement 365 jours par année. Nous devrons y jeter un œil, pour déterminer si nous allons de l’avant. »

« Mais, encore une fois, je crois que c’est un format attrayant, auquel nous n’avions pas pensé auparavant, et maintenant il est ancré dans notre tête. Nous en discuterons lorsque nous nous réunirons », a-t-il réitéré.

L’UEFA songeait déjà à modifier le format éliminatoire de la Ligue des champions après 2024. Le format à élimination directe a été utilisé en Ligue Europa et en Ligue des championnes pour compléter leur calendrier respectif, plus tôt ce mois-ci.