(Zurich) Le parcours du Canada en vue d’une participation à la Coupe du monde de soccer de 2022 au Qatar s’est clarifié un peu, mercredi, alors que la FIFA a procédé au tirage au sort dans le cadre du nouveau format de qualifications des pays de la zone CONCACAF.

La Presse canadienne

Ce format, qui comprendra trois tours, a été développé à la suite de l’abolition du précédent en raison de la pandémie de coronavirus.

Le Canada favori de son groupe

Le Canada sera le favori du groupe B. Ce groupe sera complété par le Suriname, les Bermudes, les îles Cayman et Aruba.

Le Canada, qui pointe au 137e échelon mondial, est le mieux classé de son groupe. Son plus proche rival, le Suriname, est 141e.

Chaque pays disputera un match contre chaque adversaire de son groupe, pour un total de quatre affrontements, deux à domicile, et deux à l’extérieur. Ces matchs doivent être présentés en octobre et novembre, dans la fenêtre prévue à cet effet par la FIFA.

Le pays vainqueur de chacun des six groupes accédera au deuxième tour, qui comprendra trois séries aller-retour en mars 2021.

Le pays vainqueur du groupe du Canada croisera le fer avec le vainqueur du groupe E. Ce groupe inclut Haïti, le Nicaragua, le Bélize, Sainte-Lucie et les îles Turquoises.

Si le Canada affronte Haïti, ce sera une reprise du duel quart de finale de la Gold Cup de l’an dernier, remporté, contre toute attente, 3-2 par le petit pays des Caraïbes.

Haïti occupe le 86e échelon mondial.