(New York) La MLS a imposé une suspension d’un match et une amende au milieu de terrain Felipe Martins, du D. C. United, pour une faute sévère à l’endroit du milieu de terrain Victor Wanyama, de l’Impact de Montréal, lors du match de mardi dans le cadre du tournoi de relance de la ligue.

La Presse canadienne

L’incident s’est produit pendant la 35e minute de jeu lorsque Felipe a cramponné Wanyama à la cuisse gauche lors d’une tentative de tacle.

Sur le coup, Wanyama s’est tordu de douleurs et est demeuré étendu sur le terrain pendant plusieurs minutes avant de pouvoir se relever. Il a pu reprendre sa place sur le terrain.

Sur la séquence, l’arbitre sur le terrain a présenté un carton jaune à Felipe alors que le geste, aux yeux de plusieurs observateurs, aurait mérité un carton rouge, ce qui aurait laissé D. C. United avec seulement dix joueurs sur le terrain.

Dans un communiqué, la ligue a précisé que le jeu avait fait l’objet d’une révision en vertu du critère numéro 3 du Comité de discipline.

Cette clause, entre autres, permet au comité d’agir où l’Organisation des arbitres professionnelle reconnaît une erreur de l’arbitre sur le terrain ou de la part de la révision vidéo, et où le comité est unanime que l’action mérite au moins une suspension d’un match pour carton rouge clair et sans équivoque.

La MLS n’a pas dévoilé le montant de l’amende.

L’Impact a finalement gagné le match 1-0 et s’est qualifié pour la ronde éliminatoire. Il affrontera Orlando City SC samedi soir.

La séquence a fait réagir Jozy Altidore, le joueur vedette du Toronto FC.

« Tu poses toujours ce genre de (gestes) pour ensuite essayer de t’excuser. Tu peux faire mieux. Tu peux mettre fin à une carrière avec ce genre de jeu. Tu continues de le faire année après année. Arrête. Joue avec ardeur, mais pas de cette façon. »

À sa neuvième saison dans la ligue, Felipe a également joué pour l’Impact, les Red Bulls de New York et les Whitecaps de Vancouver. ll compte 44 cartons jaunes et un carton rouge depuis le début de sa carrière en MLS.