(New York) L’entraîneur de l’Impact de Montréal Thierry Henry, qui faisait son retour à la compétition jeudi, a affiché son soutien au mouvement Black Lives Matter en s’agenouillant pendant un hommage à George Floyd, un Afro-Américain asphyxié par un policier blanc à Minneapolis le 25 mai dernier.

Agence France-Presse

Au début de la rencontre contre le Revolution de Nouvelle-Angleterre, dans le cadre du tournoi organisé par la MLS, Thierry Henry, vêtu d’un t-shirt « Black Lives Matter », s’est agenouillé pendant 8 minutes et 46 secondes.

Cette durée est devenue un symbole des violences policières, après avoir été établie comme la durée durant laquelle George Floyd a été maintenu au sol par un policier avec son genou, les procureurs ayant depuis estimé la durée réelle à 7 minutes et 46 secondes.

« Je ne sais pas ce qui nous sera permis de faire ou pas pour soutenir la cause [Black Lives Matter]. Il y a quelque chose que je voudrais faire mais je le garde pour moi », avait déclaré la semaine dernière Thierry Henry.

Thierry Henry avait également écrit début juin un message sur son compte Instagram dans lequel il appelait au changement pour que cessent les injustices et violences raciales.