(Los Angeles) Le défenseur du Minnesota United Brent Kallman a écopé jeudi d’une suspension de dix matchs par la Major League Soccer (MLS), après avoir été testé positif à un produit dopant.

Agence France-Presse

La nature du produit prohibé n’a pas été précisée par la MLS.

Le joueur américain de 28 ans, qui s’est également vu infliger une retenue de 20 % sur son salaire annuel, ne rejouera donc plus de la saison et purgera le reste de sa sanction en 2020.

Kallman a réagi sur son compte Instagram, expliquant avoir eu recours à un produit cet été alors qu’il était blessé et souffrait d’autres soucis de santé.

« Au lieu de consulter notre staff médical comme j’aurais dû le faire, j’ai utilisé un produit qui, je le pensais, m’aiderait à me remettre sur pied plus rapidement pour aider l’équipe. Je prends toute la responsabilité de ce comportement négligent et égoïste », a-t-il écrit.

A quatre journées de la fin de la saison régulière, Minnesota United occupe le 3e rang dans l'Association Ouest et reste dans la course pour se qualifier en séries.