(Milan) Le milieu de terrain Franck Kessie de l’AC Milan aurait été l’objet de chants racistes ce week-end, tandis que l’attaquant Romelu Lukaku de l’Inter Milan a été insulté par un commentateur télé.

Associated Press

Les partisans de Hellas Vérone ont adressé des chants offensants à l’endroit de Kessie pendant la première demie d’une défaite de 1-0 face à Milan, dimanche, a rapporté la Gazzetta dello Sport.

Le journal sportif italien ajoute que les chants se sont poursuivis à la mi-temps.

Le club de Vérone a expliqué dans un tweet, lundi, que les chants ont peut-être été mal interprétés au milieu des acclamations de ses partisans, ajoutant qu’il y avait eu «des sifflets inévitables en raison des décisions d’arbitrage qui nous laissent encore très perplexes».

Mariusz Stepinski du club Vérone a reçu un carton rouge en première mi-temps.

Vérone a conclu son tweet avec le mot-clic «respect».

Kessie, un international ivoirien, a également été l’objet de chants racistes par les partisans de l’Inter Milan et de la Lazio la saison dernière.

AFP

Franck Kessie

Un commentateur de la télévision italienne, Luciano Passirani, a également été immédiatement suspendu pour un commentaire raciste à l’endroit de Lukaku.

S’exprimant dans le cadre d’une émission, Passirani a commencé par dire : «Je ne vois aucun autre joueur en Italie comme Lukaku... je l’aime vraiment beaucoup», avant d’ajouter, «le seul moyen de l’arrêter, c’est de dire :"Voici 10 bananes que vous pouvez manger."»

Lukaku a été la cible de chants de singes de la part des partisans de Cagliari ce mois-ci. Le juge de la ligue n’a pas encore décidé si Cagliari devrait être sanctionné.