(Londres) Toujours à 100% : Liverpool a largement battu Arsenal (3-1), confirmant ainsi ses ambitions finales, alors que la nouvelle génération de Manchester United a coulé contre Crystal Palace (2-1), samedi lors de la 3e journée de Premier League.

Agence France-Presse

Ça n’a pas fait un pli, le champion d’Europe n’a pas tremblé face à Arsenal. Une tête de Joël Matip sur corner pour prendre les devants, un penalty et une frappe précise de Mo Salah pour finir tranquille : les Reds n’ont pas forcé à Anfield pour venir à bout de l’autre club encore à deux victoires.

Seule équipe invincible après trois journées, la formation de Jürgen Klopp s’installe donc tranquillement en tête de la Premier League. Seule déception pour le technicien allemand, le manque de solidité défensive, avec encore un but encaissé en fin de match, sur une frappe de Lucas Torreira.

AFP

Mohamed Salah s'est inscrit au pointage avec un penalty.

«Ce que nous avions bien fait dans les quatre premiers matchs, nous l’avons fait aujourd’hui encore plus longtemps et avec plus de précision», a savouré Klopp. «Nous étions vraiment en contrôle aujourd’hui et nous avons mérité la victoire.»

Pour Unai Emery et ses hommes, c’est en revanche un coup d’arrêt, après un excellent début de saison. Mais Dani Ceballos, Nicolas Pépé et David Luiz, les recrues de l’été, n’ont pas fait basculer le match du côté londonien. L’Espagnol n’a pas pesé, l’Ivoirien n’a pas été judicieux et le Brésilien a concédé un penalty. Bref, les Gunners, s’ils sont en progrès, restent assez loin du niveau des favoris.

«Nous pouvons être optimistes», a estimé Emery. «Nous devons être réalistes, mais nous pouvons nous battre avec eux. Pour moi, aujourd’hui, il y a eu de bonnes périodes.»

Humiliation à Old Trafford

Encore une histoire de penalty! Les Red Devils avaient dû se contenter d’un match nul lundi à Wolverhampton (1-1) après un penalty manqué par Paul Pogba. Ils n’ont cette fois même pas eu ce luxe.

Tireur cette fois, Marcus Rashford a placé son penalty sur le poteau et les Mancuniens ont été battus chez eux par des modestes Eagles. Et comme le Français lundi, l’Anglais a reçu des insultes racistes sur les réseaux sociaux…

«Les mots me manquent», a réagi Ole Gunnar Solskjaer. «Nous menons toutes ces campagnes pour dire non au racisme, mais ces gens continuent de se cacher derrière de fausses identités. C’est dingue qu’on continue à parler de ça en 2019.»

REUTERS

Patrick van Aanholt a procuré la victoire aux siens en déjouant David De Gea dans les arrêts de jeu.

Sur le terrain, les hommes du Norvégien ont bien cru tenir le match nul, Daniel James égalisant à la 89e minute après l’ouverture du score de Jordan Ayew en première période, mais la défense de ManU n’a pas tenu.

David De Gea a craqué, laissant le tir de Patrick van Aanholt lui passer sous le corps, après plus de trois minutes de temps additionnel.

Les Eagles peuvent être contents : ils n’avaient plus battu les Red Devils en championnat depuis mai 1991...

Chelsea : premier succès 

Deux buts de Tammy Abraham plus un autre de Mason Mount, deux joueurs prêtés la saison passée à Aston Villa et Derby en D2, ont enfin fait décoller les Londoniens.

Mais, Frank Lampard n’a pas connu une après-midi tranquille derrière le banc de son équipe de cœur, avant de gagner son premier match en tant que manager des Blues.

AP

Frank Lampard a remporté sa première victoire à titre d'entraîneur de Chelsea.

Chelsea a en effet peiné pour venir à bout des promus. La défense des vainqueurs de la Ligue Europa a craqué deux fois en première période, laissant les Canaris revenir systématiquement au score.  

Nul doute que Lampard voudra vite y remédier alors que les Blues ont déjà encaissé sept buts en championnat, neuf en quatre matchs toutes compétitions confondues depuis le début de la saison.

Le meilleur buteur de la Premier League, Teemu Pukki, s’est d’ailleurs encore illustré avec Norwich: l’attaquant finlandais a délivré la passe décisive pour le premier but de Todd Cantwell, puis a marqué son cinquième but en Premier League.  

Premières

Tout comme Aston Villa vendredi contre Everton (2-0), puis Chelsea et Crystal Palace samedi, West Ham, Leicester et Southampton sont allés chercher leur première victoire de la saison.  

Les Hammers ont renversé Watford (3-1) grâce notamment à un doublé de la recrue française Sébastien Haller. Southampton a battu Brighton (2-0) et Leicester s’est imposé sur la pelouse de Sheffield United (2-1), grâce notamment au premier but de la saison de Jamie Vardy.