(Los Angeles) Un juge a indiqué que la poursuite de l’équipe américaine de soccer féminin contre la fédération américaine de soccer en matière de discrimination sexuelle sera présentée en cour le 5 mai 2020.

Associated Press

Le juge de district R. Gary Klausner a choisi cette date lors d’une audience à Los Angeles lundi, moins d’une semaine après l’échec des médiations entre les deux parties.

Les joueuses ont intenté une poursuite contre U. S. Soccer en mars, soutenant la présence de discrimination sexuelle institutionnalisée qui inclut une inégalité des compensations par rapport à celles remises aux joueurs de l’équipe nationale de soccer masculin.

La fédération soutient que les compensations de chaque équipe sont le résultat de conventions collectives distinctes.

Les deux parties avaient accepté de participer à un processus de médiation après la Coupe du monde féminine de soccer, cet été, en France. Les États-Unis ont battu les Pays-Bas en finale pour mettre la main sur un quatrième titre — un deuxième d’affilée.

Les joueuses et U. S. Soccer avaient demandé une date en cour après les Jeux olympiques de Tokyo, qui commenceront le 25 juillet 2020.