L'Impact prêt à affronter le Toronto FC

Bacary Sagna tente de tacler Jonathan Osorio... (PHOTO GRAHAM HUGHES, ARCHIVES PC)

Agrandir

Bacary Sagna tente de tacler Jonathan Osorio

PHOTO GRAHAM HUGHES, ARCHIVES PC

KELSEY PATTERSON
La Presse Canadienne
Montréal

Bacary Sagna comprend l'importance des matchs de rivalité pour les partisans, lui qui a déjà joué à Arsenal. Il se prépare à vivre le prochain chapitre d'une autre rivalité, alors que l'Impact de Montréal accueillera le Toronto FC, samedi.

« Nous savons ce que ça signifie pour les amateurs, pour l'organisation, a déclaré Sagna, qui a joué à Arsenal de 2007 à 2014. Maintenant que je suis ici, je me sens comme un vrai Montréalais, alors c'est sûr que je veux gagner. Nous savons qu'il s'agit d'un match très important.

« Vous pouvez sentir la pression. Nos rivaux viennent ici. Le stade sera probablement rempli à pleine capacité. Nous savons que les gens attendent beaucoup de ce match. Ils attendent une victoire. Alors, nous allons essayer de leur donner cette victoire », a-t-il ajouté.

Il y aura très peu de sièges vacants au stade Saputo pour ce premier duel en 2019 entre Montréal et Toronto, deux formations qui tenteront de retrouver le chemin de la victoire.

La formation torontoise n'a gagné qu'une seul de ses 11 dernières sorties (1-6-4) - sept points sur une possibilité de 33 - et a glissé au septième échelon dans l'Association Est, cinq points derrière les Red Bulls de New York.

De son côté, l'Impact a perdu deux matchs consécutifs en MLS et a arraché un décevant verdict nul de 2-2, mercredi, contre le York9 FC, une formation de la Première ligue canadienne, lors du match aller de la troisième ronde du Championnat canadien.

La semaine dernière, devant ses partisans, la troupe de Rémi Garde a laissé filer une avance bâtie tôt dans le match et a subi une défaite de 3-2 contre Minnesota UFC. C'était le septième match consécutif où l'Impact accordait au moins un but.

« Il est temps de gagner des matchs », a reconnu le défenseur Jukka Raitala, avant l'entraînement de l'Impact vendredi matin.

« Individuellement, nous devons afficher une meilleure concentration, a-t-il renchéri. Nous avons joué de bons matchs, mais nous avons commis des erreurs qui ont été coûteuses. Nous devons travailler ensemble et de façon efficace. Ce sera un match spécial demain (samedi). Nous voulons gagner, c'est clair. Nous devons le montrer dès la première minute. »

Le Toronto FC affichera un portrait bien différent de l'équipe qui a perdu 2-0 contre le Galaxy de Los Angeles la semaine dernière.

Les Américains Jozy Altidore, Michael Bradley et Omar Gonzalez seront de retour, après la défaite des États-Unis contre le Mexique en finale de la Gold Cup dimanche dernier. En raison de ce tournoi, Gonzalez n'a toujours pas joué avec le Toronto FC depuis qu'il a signé son contrat le mois dernier.

Le Canadien Ashtone Morgan, le joueur comptant le plus d'années d'ancienneté avec le Toronto FC, était déjà de retour de la Gold Cup mais est demeuré sur les lignes de côté lors du rendez-vous avec le Galaxy. Il devrait prendre part au match de samedi.

Par ailleurs, la formation torontoise a profité de l'ouverture des transferts estivaux pour conclure une entente avec le Vénézuélien Erickson Gallardo, un attaquant de 22 ans. Elle a aussi acquis les services de l'attaquant Patrick Mullins du Crew de Columbus, en retour du Canadien Jordan Hamilton.

Ces ajouts pourraient donner du tonus au Toronto FC alors que la bataille pour une place dans les séries éliminatoires dans l'Association Est deviendra de plus en plus intense.

« C'est un peu particulier parce qu'il y a beaucoup de nouveaux-venus, a noté l'entraîneur-chef Greg Vanney dans une entrevue publiée sur le site internet du Toronto FC. Des joueurs reviennent et de nouveaux visages arrivent. On doit refaire les présentations », a-t-il illustré.

Ces additions pourraient aussi aider le milieu de terrain vedette Alejandro Pozuelo, le meneur chez le Toronto FC avec sept buts et huit aides, à sa première campagne avec l'équipe. L'Espagnol a été directement mêlé à la moitié des 30 buts de la formation torontoise.

« Il est devenu un atout important de cette équipe, a déclaré Sagna en parlant de Pozuelo. Il s'est très bien adapté à l'équipe de Toronto. Nous sommes conscients du danger qu'il représente. Il est un très bon joueur, mais il y a de bons joueurs dans toutes les équipes. C'est à nous de l'empêcher de contrôler le match. »




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer