(Milan) Lionel Messi a gagné le titre du joueur de l’année de la FIFA pour une sixième année alors que Megan Rapinoe a remporté l’honneur du côté des dames pour une première, lundi, lors d’une cérémonie à Milan, en Italie.

Daniella Matar
Associated Press

Rapinoe a été décorée de cet honneur après avoir aidé les États-Unis à remporter la Coupe du monde de soccer féminin, en juillet. Jill Ellis, qui dirigeait la formation américaine, a été nommée l’entraîneuse de l’année.

Rapinoe a inscrit six buts lors du tournoi, gagnant le Soulier d’Or, en tant que meilleure marqueuse, ainsi que le Ballon d’Or, en tant que meilleure joueuse.

Âgée de 34 ans, Rapinoe a toujours dénoncé haut et fort le racisme et à l’inégalité dans le sport. Elle a invité d’autres joueurs à parler de ces enjeux, comme l’ailier de Manchester City Raheem Sterling l’a déjà fait.

Rapinoe a déclaré après la cérémonie que d’avoir l’occasion de parler de ces problèmes dans le sport est plus important à ses yeux que le trophée qu’elle vient de recevoir.

Le trophée remporté par Messi a placé l’Argentin du FC Barcelone devant le Portugais Cristiano Ronaldo à ce chapitre. L’attaquant de la Juventus de Turin n’a pas assisté à la cérémonie même s’il était en nomination.

Depuis 2008, le duo s’est succédé pour l’obtention de cet honneur. Seul le Croate Luka Modric, l’an dernier, a pu briser la séquence. Le défenseur de Liverpool Virgil van Dijk était le troisième finaliste.

AP

Luka Modric l'an dernier.

L’entraîneur-chef de Liverpool, Jürgen Klopp, a été nommé l’instructeur de l’année après avoir mené l’équipe anglaise vers le titre de la Ligue des Champions de la UEFA. Le gardien Alisson, aussi de Liverpool, a été nommé le meilleur de sa profession.

Klopp a remercié ses joueurs, tout comme Ellis l’a fait avec ses joueuses. L’Américaine de 53 ans a quitté son poste en juillet, quelques semaines après avoir vu sa troupe vaincre les Pays-Bas 2-0 pour signer un deuxième titre consécutif de la Coupe du monde de soccer féminin.

Le trophée de la meilleure gardienne de but a été gagné par la Néerlandaise de l’Atletico Madrid Sari van Veenendaal.