(North York) Un but de Saphir Taïder sur un penalty pendant les temps d’arrêt de la deuxième demie a permis à l’Impact de Montréal d’arracher un match nul de 2-2 au York9 FC dans le match aller des quarts de finale du Championnat canadien de soccer, mercredi soir à North York.

La Presse canadienne

Taïder a déjoué le gardien Nathan Ingham après que Maximiliano Urruti eut forcé Ingham à commettre une faute dans la surface de réparation.

Omar Browne, à la 62e minute de jeu, a réussi l’autre but de l’Impact.

La réplique du York9 FC, une formation qui a terminé en avant-dernière place de la saison printanière de la Première ligue canadienne, est venue de Ryan Telfer, à la 83e minute, et de Rodrigo Gattas, pendant la 88e minute. Ce furent les deux seuls tirs du York9 FC à avoir touché la cible.

Environ deux minutes après le but égalisateur de Taïder, Joseph Di Chiara, du York9 FC, a effectué un tir du centre de la surface qui a donné sur la tige du filet protégé par Clément Diop.

« On a été tendre par moments, et pas seulement les jeunes, a déclaré l’entraîneur-chef Rémi Garde. Surtout sur le premier but que York a marqué, je pense qu’il est similaire à ceux qu’on vient d’encaisser et ça, c’est embêtant quand on répète les mêmes erreurs. On a le droit de faire des erreurs, mais les mêmes, c’est plus embêtant.

“Je pense que c’était un match à rebondissements. On a raté des passes dans le dernier tiers adverse que normalement on aurait dû réussir et qui aurait dû nous procurer des occasions pour prendre plus d’avance dans ce match », a-t-il ajouté.

La formation montréalaise a terminé la rencontre avec quatre tirs cadrés sur 11 tentés, tandis que ses rivaux de la banlieue nord de Toronto ont tenté 15 tirs.

« C’est ce à quoi on s’attendait un peu. Un match où ça allait beaucoup se battre de l’autre côté », a déclaré Samuel Piette lorsque questionné sur l’allure de la rencontre.

« On savait que c’était un peu une finale contre eux. C’était une première qu’un club de la CPL (Première ligue canadienne) affronte une équipe de la MLS et c’était important pour eux et qu’il y aurait beaucoup de motivation. En arrivant ici sur un petit terrain, c’est sûr que ça n’aide pas notre jeu, c’était propice à la bataille. Je ne pense pas qu’on a sous-estimé cette équipe », a renchéri le milieu de terrain.

Bien qu’il ait été légèrement dominé au chapitre de la possession du ballon (46,9 % contre 53,1 %), l’Impact a obtenu le seul tir cadré de la première demie et généré les meilleures chances de marquer.

À la 36e minute, Piette a vu son tir, décoché de l’extérieur de la surface de réparation, aboutir sur la barre transversale. Environ neuf minutes plus tard, Mathieu Choinière a bénéficié d’une occasion en or alors qu’il se trouvait au centre de la surface, mais Ingham a plongé pour effectuer l’arrêt.

Les deux formations disputeront le match retour le mercredi 24 juillet au stade Saputo.

« Je pense qu’il faudra tout simplement batailler pendant 90 minutes, a averti Garde au sujet de ce prochain rendez-vous. C’est la coupe. On a vu, ça donne des matchs parfois à rebondissements. Je pense que celui-ci aurait dû aller dans un sens plus favorable pour nous. On avait la possibilité. Certains ont manqué de concentration et on l’a payé. Sur le duel retour, il faudra une très bonne préparation et puis faire un bon match à domicile pour passer ce tour. »

Dans un des deux autres matchs à l’affiche, mercredi, dans le cadre du Championnat canadien, le Fury d’Ottawa a défait le HFX Wanderers FC, une équipe qui évolue à Halifax, 3-2.

Dans un duel qui a commencé plus tard en soirée, les Whitecaps de Vancouver et le Cavalry FC, une autre formation de la Première ligue canadienne, ont fait match nul 0-0 à Spruce Meadows, près de Calgary.