(Montréal) La saison 2019 de l’Impact de Montréal en est une parsemée d’embûches. La plus récente, qui verra Ignacio Piatti rater de deux à trois mois d’action en raison d’une nouvelle blessure au genou droit, a secoué l’équipe, tout particulièrement Rémi Garde.

La Presse canadienne

« C’est un énorme coup dur. C’est une tuile dans notre jardin. Ça continue », a déclaré l’entraîneur-chef de l’Impact lors de sa rencontre avec les médias vendredi matin.

« Qu’est-ce que vous voulez faire ? Le premier à qui je pense, c’est’Nacho’, évidemment parce que, déjà, je l’ai vu tellement malheureux jusqu’à présent de ne pas pouvoir jouer. De sortir d’une blessure avec les efforts que ça demande, d’avoir un autre coup dur comme ça, c’est terrible, pour lui. Et bien sûr, pour l’équipe c’est très embêtant. »

PHOTO RYAN REMIORZ, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Rémi Garde.

Piatti, qui a déjà raté 10 des 15 premières parties de l’Impact en raison d’une blessure différente survenue le 16 mars à Orlando, a étiré le ligament extérieur de son genou lors de la rencontre de vendredi contre le Los Angeles Football Club.

Piatti avait amorcé ce match et avait été retiré du terrain après avoir joué pendant 64 minutes. Il semble toutefois qu’il ait ressenti une douleur au genou après la partie.

Piatti n’a pas pris part aux séances d’entraînement tenues lundi et mardi, ni au duel de mercredi contre le Real Salt Lake au stade Saputo.

Pour Piatti, qui totalise trois buts en cinq matchs, une absence de huit semaines pourrait mener à un retour au jeu le 27 juillet contre l’Union de Philadelphie au stade Saputo. Il manquerait alors huit rencontres du calendrier de la MLS. L’Impact doit aussi jouer deux matchs dans le cadre du Championnat canadien, les 10 et 24 juillet.

Dans le cas du pire scénario, soit une absence de 12 semaines, Piatti ne reviendrait donc qu’au jeu que vers la fin du mois d’août et il pourrait manquer trois ou quatre matchs additionnels.

Sans en être totalement certain, Garde estime que la formation montréalaise devra se passer de son as argentin pendant huit semaines, au minimum.

« Je ne peux pas vous répondre précisément tout simplement parce que les médecins ne peuvent pas répondre précisément. Ça dépend de la vitesse de la cicatrisation de cette blessure. Il y a des joueurs, vous, moi, tout le monde ne cicatrise pas à la même vitesse. C’est une fourchette. Si on parle de deux mois, à mon avis, c’est deux mois avant de pouvoir reprendre la réathlétisation. Malheureusement, d’après ce que j’ai compris, je n’imagine pas forcément’Nacho’reprendre un match dans deux mois. Mais j’espère me tromper et j’espère que la cicatrisation pourrait aller plus vite, évidemment. »

Bacary Sagna était également très peiné pour son coéquipier.

« Ce n’est pas facile pour lui, pour cette équipe, a fait remarquer le défenseur. Il est notre capitaine et il sera toujours notre capitaine. Il est le meilleur joueur de l’Impact. Nous savons ce qu’il apporte à cette équipe. Nous savons à quel point les amateurs l’aiment, à quel point cette équipe l’aime. Il a toujours tout donné à cette équipe. Nous l’attendons impatiemment. C’est comme ça, il faut qu’il se soigne, il faut qu’il profite de sa famille, il faut qu’il se change les idées. On sait qu’il est derrière nous et il faut qu’il sache qu’on l’attend aussi. »

Alors que l’Impact (7-6-3) reprendra le collier samedi contre l’Orlando City SC (4-7-3), un joueur qui pourrait profiter de l’absence de Piatti sera Harry Novillo, de qui on attendait davantage qu’un but en sept rencontres.

« C’est clair que Harry est arrivé ici avec l’ambition de faire des choses et moi j’avais l’ambition pour l’équipe qu’il puisse nous rendre des services et même plus que ça, a reconnu Garde. Et pour l’instant, c’est vrai qu’on n’est pas tout à fait en phase par rapport à ces attentes. Alors oui, s’il devait jouer ce match, bien sûr qu’il faudra, aidé par ses coéquipiers, qu’il fasse un très bon match. »

Le Québécois Mathieu Choinière sera également absent à la suite de sa blessure lors d’un violent choc tête contre tête avec Justen Glad à la 74e minute de jeu.

« Malheureusement, Mathieu est rentré dans le protocole des commotions cérébrales. Il sera absent demain c’est sûr. J’ai un petit espoir pour le match de mercredi », a indiqué Garde.