(Montréal) Le tour de force s’est un peu perdu dans toute la saga des vols retardés, mais avec son doublé en seulement 19 minutes d’action dans la victoire de 3-0 de l’Impact de Montréal contre le Revolution en Nouvelle-Angleterre mercredi, Anthony Jackson-Hamel a peut-être posé un premier geste vers une utilisation plus fréquente.

Michel Lamarche
La Presse canadienne

Alors que la formation montréalaise complétera une séquence de trois matchs en huit jours dimanche contre le Fire de Chicago au stade Saputo, il faudra certainement s’attendre à revoir Jackson-Hamel sur le terrain au plus tard en deuxième demie, comme ce fut le cas contre le Revolution. Mais rien ne dit non plus qu’il ne se verra pas offrir la chance d’effectuer un deuxième départ cette saison.

Lors de sa seule sortie à titre de partant, contre le D. C. United le 9 avril, Jackson-Hamel avait dirigé trois tirs vers le filet adverse, plus que tout autre joueur de l’équipe.

Pendant sa rencontre avec les journalistes vendredi, Rémi Garde n’a pas dévoilé la composition de son onze partant. On sait déjà qu’Ignacio Piatti ratera un septième match consécutif, et des joueurs comme Harry Novillo (dos), Saphir Taïder (tensions musculaires) et Shamit Shome (entorse à une cheville) — auteur de l’autre filet de l’Impact mercredi — traînent des soucis de santé. Shome a d’ailleurs raté l’entraînement de vendredi.

De plus, la météo, qui s’annonce fraîche à 12 h 30 — l’heure du début de la rencontre — pourrait influencer ses décisions finales. Mais si jamais Jackson-Hamel regarde le début du match des lignes de côté, ça ne veut pas dire que Garde est insatisfait du début de saison de l’athlète québécois. Il a d’ailleurs livré ses états d’âme à ce sujet vendredi.

« Je suis très content et je l’ai répété plusieurs fois, ça ne sort pas de nulle part s’il a été efficace. C’est parce qu’il a remis un certain nombre de choses en place. Il a très bien travaillé, et est dans un très bon état d’esprit depuis le début de saison. Je me réjouis d’avoir des gens efficaces, qui viennent bousculer un peu ce qui a été fait jusque-là. En tant qu’entraîneur, qu’il y ait un peu plus de gens qui soient prêts à démarrer les matchs ou, quand ils sortent du banc, à être décisifs comme ça, je ne peux que m’en réjouir. »

Devant les médias vendredi — une première mêlée de presse pour lui cette saison — Jackson-Hamel a dit avoir senti que ses coéquipiers étaient contents de le voir trouver le fond du filet. Il s’est par ailleurs brièvement attardé sur son attitude générale, un point qu’avait soulevé Garde après le match de mercredi.

« Je pense avoir effectué un changement d’attitude complet, a déclaré Jackson-Hamel, qui était encore plus heureux de voir Shome marquer son premier but en carrière en MLS que de son propre doublé. Je travaille plus fort, je performe plus. »

Jackson-Hamel a marqué le premier de ses deux buts après un beau centre de Daniel Lovitz, alors qu’il restait environ cinq minutes à jouer à la deuxième demie.

« [Anthony] sera le premier à vous dire qu’il veut jouer dans tous les matchs, a fait remarquer Lovitz. C’était vraiment bien de le voir dans le match à ce moment particulier, et à cet endroit particulier sur le terrain où le ballon va se retrouver la plupart du temps. C’est excellent pour lui. Je sais que c’est difficile de ne pas jouer, mais lorsque vous en avez la chance, l’important c’est de savoir en profiter. »