• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > L'Impact «en discussions» avec Rod Fanni et Bacary Sagna 
Source ID:cbb4cc92ffe339aaa054dbb0db4e5b16; App Source:StoryBuilder

L'Impact «en discussions» avec Rod Fanni et Bacary Sagna

Rod Fanni et Bacary Sagna... (Photo Eric Bolte, USA TODAY Sports)

Agrandir

Rod Fanni et Bacary Sagna

Photo Eric Bolte, USA TODAY Sports

L'Impact de Montréal a annoncé, lundi après-midi, avoir levé les options des contrats de sept joueurs, dont le défenseur Victor Cabrera ainsi que les milieux de terrain Micheal Azira et Jeisson Vargas. Ce n'est pas le cas pour Rod Fanni et Bacary Sagna, mais les parties négocient pour en arriver à une entente.

En discussions

L'Impact n'a pas exercé les options des contrats de Fanni et de Sagna, mais cela ne veut évidemment pas dire qu'une croix doit être faite sur les deux défenseurs français. Le club et les joueurs sont d'ailleurs «en discussions» afin d'en arriver à des termes différents, c'est-à-dire à une rémunération moindre. En 2017, Fanni touchait un salaire de base de 1,2 million US tandis que Sagna, arrivé au cours de l'été, a empoché 480 000 $. Lors du bilan de saison, les deux joueurs - qui ont apporté entière satisfaction à l'état-major - ont aussi fait part de leur envie de continuer à Montréal. Ce scénario est déjà arrivé dans le passé, notamment en 2015 lorsque Hassoun Camara avait signé un nouveau contrat même si son option n'avait pas été levée quelques jours auparavant.

Sept options exercées

Le club a exercé, lundi, les options de sept joueurs, dont les gardiens Jason Beaulieu, James Pantemis et Maxime Crépeau. Ce dernier, qui espère un poste de numéro 1, pourrait-il prendre le chemin des Whitecaps de Vancouver, qui ne comptent plus qu'un seul gardien dans leur effectif? Les options des milieux Ken Krolicki et Micheal Azira, l'une des bonnes prises de l'Impact l'an dernier, ont aussi été retenues. Azira devrait être poussé sur le banc si un milieu offensif était recruté, mais sa polyvalence et son salaire (125 000 $ en 2017) en font une pièce intéressante. Cabrera et Vargas complètent cette liste, mais les deux ont connu une saison 2018 très en deçà des attentes. Des départs, par le biais d'un transfert, ne sont pas à exclure pour l'Argentin et le Chilien.

David Choinière sera invité au camp

On savait déjà que Louis Béland-Goyette, Kyle Fisher et Michael Salazar n'étaient plus dans les plans. L'avenir de David Choinière, qui a intégré la première équipe en 2016, était également en suspens. La saison 2018 du milieu de terrain de 21 ans a été écourtée par une blessure à la cheville gauche qui a nécessité une opération au mois d'avril. Plusieurs blessures à la cheville ont d'ailleurs miné son début de carrière, le limitant à cinq apparitions de MLS depuis 2016. L'Impact n'a pas totalement coupé les ponts en l'invitant au prochain camp d'entraînement. Le camp de la dernière chance en ce qui le concerne...

Du ménage à travers la ligue

Les équipes qui avaient raté les séries éliminatoires devaient dévoiler, lundi, la liste des contrats dont ils exerçaient les options. Plusieurs ont commencé un grand ménage, comme Minnesota United qui a décliné les options de neuf joueurs. À Vancouver, l'ère Marc Dos Santos a démarré de la même manière avec, en point d'orgue, le refus d'exercer l'option de l'ex-international américain Brek Shea (700 000 $). Ashley Cole et Michael Ciani ont connu un sort identique avec le Galaxy de Los Angeles. La prochaine étape surviendra maintenant le 9 décembre avec l'ouverture d'une fenêtre d'échanges d'une durée de quatre heures. Le repêchage d'expansion aura lieu le 11 décembre.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer