Impact: Shamit Shome a gagné des points

Lancé dans la fosse aux lions avec seulement... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Lancé dans la fosse aux lions avec seulement 14 minutes d'expérience derrière la cravate en MLS, Shamit Shome a livré la marchandise pour l'Impact samedi dernier.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne

Lancé dans la fosse aux lions avec seulement 14 minutes d'expérience derrière la cravate en MLS, Shamit Shome a livré la marchandise pour l'Impact samedi dernier, aidant la formation montréalaise à inscrire une troisième victoire d'affilée.

Âgé de 20 ans, Shome a fait son entrée à la 38e minute lors de la victoire de 2-0 de l'Impact contre le Sporting Kansas City, quand Samuel Piette est tombé au combat. Ken Krolicki a pris la place de Piette devant le front défensif, tandis que Shome s'est inséré comme milieu de terrain aux côtés de Saphir Taïder.

«C'est un peu flou, a raconté Shome mercredi, quand on lui a demandé de décrire ce qu'il a ressenti lors de son entrée sur le terrain. Il restait environ cinq minutes à la première demie et j'ai eu besoin de ce temps-là pour trouver mes repères. J'étais beaucoup plus à l'aise en deuxième demie.»

Choix de deuxième tour de l'Impact en 2017, 41e au total, Shome avait été limité à huit minutes de jeu à sa première campagne. Il avait ensuite obtenu six minutes de jeu le 23 juin dans une victoire de 2-0 contre Orlando, avant d'obtenir une première véritable occasion de se faire valoir sept jours plus tard.

Shome a réussi deux tacles face au Sporting Kansas City et a également bloqué un tir, en plus de générer quelques occasions à l'attaque.

«Avant de rentrer, (l'entraîneur-chef Rémi Garde) m'a dit de garder les jeux simples, de bien défendre notre filet et de suivre le plan de match, a mentionné Shome, qui a admis qu'il aurait dû marquer lors d'une occasion devant le filet du Sporting. Après la partie, il m'a dit que j'avais bien fait, que j'avais été intelligent avec le ballon. C'est ce que je vais vouloir continuer à démontrer lors des entraînements dans l'espoir d'obtenir d'autres occasions de jouer.»

Garde avait admis après la rencontre qu'il avait fait confiance à Shome notamment parce qu'il était sa seule option sur le banc sans avoir à changer le schéma tactique. Il avait aussi été élogieux à son endroit, mentionnant également que Shome avait peut-être pris confiance lors de son séjour avec l'équipe canadienne U21 au tournoi de Toulon, en France, du 26 mai au 9 juin.

«Ça m'a beaucoup aidé, a confirmé Shome. John (Herdman, entraîneur-chef du programme masculin de Soccer Canada) et Mauro (Biello, un des adjoints de Herdman) sont excellents pour bâtir la confiance des joueurs et j'ai pu disputer quatre matchs de suite. J'ai retrouvé mon rythme et ma confiance. Même Rémi et le personnel ici m'avaient souligné que je semblais plus à l'aise à mon retour et que j'étais plus agressif à l'entraînement. Le tournoi de Toulon a certainement joué un rôle dans ma préparation pour ce niveau-ci.»

Shome a aussi passé une portion du début de campagne dans l'entourage du Fury d'Ottawa, en USL, en vertu d'un prêt de l'Impact.

«Ça peut être difficile mentalement de toujours se déplacer, de ne pas connaître votre situation exacte, mais il est important de continuer d'avoir du plaisir à jouer, peu importe où vous êtes», a noté le natif d'Edmonton.

D'ailleurs, Shome a admis avoir réalisé après le match contre le Sporting à quel point il s'était ennuyé de jouer des minutes aussi importantes. Shome pourrait être de retour sur le banc samedi, lors de la visite des Rapids du Colorado, puisque la blessure à Piette ne serait pas majeure.

Cependant, Shome a peut-être gagné un départ lors des demi-finales du Championnat canadien, les 18 et 25 juillet prochains, contre les Whitecaps de Vancouver.

* * *

Rencontre numérique gratuite sur la Coupe du monde

La prochaine rencontre numérique La Presse portera sur la Coupe du monde, et sera diffusée en direct sur votre ordinateur, tablette, ou téléphone le lundi 9 juillet de 13h à 14h. Avec ses invités Patrick Leduc, ancien joueur de l'Impact de Montréal et analyste à RDS, qui diffuse la Coupe du monde cette année, et Samuel Piette, joueur pour l'Impact, le chroniqueur Marc Cassivi analysera les moments marquants du Mondial. Ces trois passionnés et observateurs attentifs de la Coupe du monde discuteront ensemble des surprises du tournoi, des joueurs qui se démarquent, et feront leurs prédictions sur la grande finale. Les participants à ce webinaire seront invités à leur poser des questions, en direct. Vous devez vous inscrire à l'avance, afin de recevoir le lien qui vous permettra de vous connecter lors de la diffusion.

https://register.gotowebinar.com/register/1525502406502615297




Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer