• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Kansas City représente un défi important pour l'Impact 
Source ID:; App Source:

Kansas City représente un défi important pour l'Impact

Le défenseur d'Orlando City Lamine Sane (22) tente... (Photo Reinhold Matay, archives USA TODAY)

Agrandir

Le défenseur d'Orlando City Lamine Sane (22) tente de ravir le ballon à Ignacio Piatti lors d'un match contre l'impact, le 23 juin.

Photo Reinhold Matay, archives USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne

L'Impact a beau avoir trois victoires à ses quatre dernières sorties, les mauvaises langues pourront toujours rappeler que les deux derniers gains de la troupe de Rémi Garde ont été acquis contre une équipe en chute libre.

La formation montréalaise a battu deux fois l'Orlando City SC en 11 jours, une équipe qui en est maintenant à sept revers consécutifs en MLS. Le défi sera différent samedi pour l'Impact (6-11-0), alors qu'il lancera sa deuxième moitié de saison en accueillant le Sporting Kansas City (9-2-5), premier au classement de l'Association Ouest.

« Nous allons affronter une équipe dont la cote de confiance est probablement inversement proportionnelle à celle d'Orlando, a reconnu Garde, plus tôt cette semaine. Nous avons déjà eu des matchs comme ça, contre Atlanta et les Red Bulls, contre des équipes qui sont en confiance. Kansas City n'est pas là par hasard, l'équipe connaît un très bon championnat. 

« Ce sera une occasion de tester notre résistance, notre niveau de jeu, notre envie d'aller de l'avant face à une bonne opposition et à la maison. Ce sera un match difficile, mais nous allons bien nous préparer et tout donner pour essayer d'aller chercher les trois points. »

Le Sporting est invaincu à ses sept dernières sorties en MLS (4-0-3) et n'a pas perdu à ses six derniers matchs contre l'Impact (4-0-2). L'équipe a une attaque équilibrée avec trois marqueurs de cinq buts chacun - Daniel Salloi, Johnny Russell et Felipe Gutierrez - et 12 joueurs qui ont inscrit au moins un but, contrairement à seulement six pour l'Impact. Gutierrez est toutefois sur la touche depuis avril en raison d'une hernie et devrait rater au moins un autre mois avant de revenir au jeu.

À l'autre bout du terrain, le Sporting représente la meilleure défensive du circuit avec une moyenne de seulement un but accordé par match, à égalité avec le Crew de Columbus.

Pour l'Impact, il sera primordial de garder confiance, autant dans cette rencontre qu'en ce début de deuxième moitié de saison, même si les choses ne vont pas toujours en leur faveur.

« Oui, la confiance est quelque chose qui peut être fragile, a reconnu le gardien Evan Bush. Il faudra effectivement afficher la même confiance, peu importe le résultat d'un match en particulier, même si nous perdons ou obtenons un match nul alors que nous pensons que nous aurions dû l'emporter. Il faut avoir la mémoire courte dans cette ligue. 

« Nous n'allons pas gagner nos 17 derniers matchs. Il serait idiot de ne compter que sur les victoires pour bâtir notre confiance. Nous devons être forts et résolus dans tout ce que nous faisons. La confiance doit aussi venir du travail à l'entraînement, de notre manière de jouer, même si nous n'obtenons pas toujours le résultat souhaité. Si les choses tournent mal, vous devez retenir les leçons sans que ça vienne miner tout le travail accompli. »

L'Impact profitera d'un calendrier un peu plus avantageux en deuxième moitié de campagne avec 11 de ses 17 matchs qui ont auront lieu au stade Saputo. Le Bleu-blanc-noir a compilé une fiche de 4-3-0 devant ses partisans depuis le début de la saison, et de 2-8-0 sur les pelouses adverses.

« C'est un des facteurs qui ont joué en notre défaveur, a soutenu Garde. Bien sûr que les prochains matchs à la maison sont importants. Mais les matchs que nous avons perdus ici contre Philadelphie et le Galaxy ont fait très mal. Ce n'est pas parce que nous jouons à domicile que nous allons empocher la victoire. C'est un petit avantage, mais nous devons le concrétiser lors du match. 

« Il faut continuer à jouer avec équilibre, à bien défendre notre filet. Ça fait quatre matchs que nous n'avons pas encaissé de but dans le jeu, malgré bien sûr quelques situations dangereuses. Mais quatre fois 90 minutes sans but dans le jeu, ça signifie que l'équipe fait les efforts nécessaires pour protéger le filet d'Evan Bush, qui fait lui aussi le nécessaire. »

L'arrière latéral Jukka Raitala (cuisse) et le milieu de terrain Ken Krolicki (ventre) devraient être disponibles face au Sporting Kansas City. Le milieu de terrain Jeisson Vargas (genou) devrait rater une deuxième partie consécutive.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer