Source ID:33c1a864-59d1-48a2-b37c-8feb579a922f; App Source:alfamedia

La confiance est de retour chez l'Impact

L'Impact a remporté trois victoires à ses quatre... (Photo Reinhold Matay, USA Today Sports)

Agrandir

L'Impact a remporté trois victoires à ses quatre derniers matchs.

Photo Reinhold Matay, USA Today Sports

Après trois victoires en quatre matchs, l'ambiance dans le vestiaire de l'Impact prend du mieux, même si les joueurs n'ont jamais douté de leurs capacités.

«Le changement est au niveau de la confiance, a dit le défenseur Rudy Camacho», au terme de l'entraînement d'hier matin.

«C'est plus agréable de venir dans le vestiaire et de s'entraîner quand on gagne le week-end. Mais quand même, l'ambiance générale était bien même dans les moments difficiles.»

Camacho, qui est arrivé en MLS à la fin du mois de mars, a connu un début de saison plutôt ordinaire. Le défenseur a toutefois retrouvé ses repères depuis quelques semaines aux côtés de Rod Fanni, dont le sort reste indéterminé.

Le contrat du joueur français viendra à échéance le 30 juin, après le match contre le Sporting Kansas City. L'Impact a manifesté le désir de conserver le vétéran dans son équipe, mais le suspense persiste.

«Je me suis adapté [à la MLS] et mon physique est à 100%. Je me sens bien, je n'ai aucune gêne ni douleur. Ça se ressent sur le terrain.

«Je sens que j'ai des jambes, et ça fait du bien de retrouver ces sensations», a ajouté le joueur qui évoluait avec le Waasland-Beveren, en Belgique, avant de se joindre à l'Impact.

Après l'entraînement, Chris Duvall a affirmé que le bleu-blanc-noir avait «frappé un mur» après la quatrième défaite de suite, le 26 mai dernier contre Minnesota United, et que les joueurs avaient réalisé qu'ils devaient élever leur niveau de jeu.

Les deux blanchissages qui ont suivi contre Orlando City sont une belle manière d'entamer la deuxième moitié de la saison, a-t-il ajouté.

«Tout le long, on savait de quoi était composé notre groupe. Il fallait juste trouver une manière de le démontrer sur le terrain. Peu importe ce que les gens pensent, on sait de quoi on est capables. On est confiants.»

Vers une troisième victoire de suite? 

L'Impact se concentre maintenant sur les aspects positifs de son jeu et sur ses victoires par blanchissage: l'équipe n'a accordé aucun but dans quatre de ses cinq gains.

Les Montréalais se trouvent également à trois points d'une place en séries. S'ils gagnent en fin de semaine, ils pourraient se rapprocher encore plus de la «ligne rouge».

Le onze montréalais affrontera cependant l'une des meilleures équipes de la ligue. Le Sporting de Kansas City compte 32 points (9 victoires, 5 nulles et 2 défaites) et trône au sommet du classement de la Conférence de l'Ouest.

Si l'Impact s'en sort gagnant, il montrera qu'il peut aussi bien gagner contre les équipes en difficulté que contre les meilleures formations de la ligue.

«On va conserver les mêmes bases que les deux matchs précédents et on va se dépasser devant notre public. Mais sinon, on va faire comme d'habitude. On va un peu analyser notre adversaire, mais on va surtout se concentrer sur nous, sur notre jeu», a déclaré Camacho.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer