L'emblématique gardien Gianluigi Buffon, qui avait annoncé en larmes sa retraite internationale en novembre lors de l'échec de l'Italie à se qualifier pour le Mondial-2018, a indiqué mardi qu'il était prêt à rejouer avec l'Italie s'il était rappelé.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«J'avais prévu de prendre quelques jours de vacances avec ma famille, mais quand l'équipe nationale a besoin de vous, vous vous devez d'être présent et de ne pas les abandonner», a-t-il déclaré lors de l'émission italienne Tiki Taka.

Lundi, le sélectionneur italien par intérim Luigi Di Biagio avait indiqué que Buffon serait «probablement» rappelé pour les matches amicaux contre l'Angleterre et l'Argentine en mars.

«J'ai proposé qu'il revienne pour un, deux, voire trois matches», a reconnu le technicien au sujet du portier de 40 ans. «Gigi sera probablement avec nous en mars», avait-il déclaré.

«Il n'y rien à ajouter à ce qu'a dit Di  Biagio, si ce n'est que j'éprouve un sentiment de responsabilité et de loyauté vis-à-vis de l'équipe nationale en ce moment de transition», a réagi Buffon.

«Une nouvelle équipe est née, et les premières rencontres face à l'Argentine et l'Angleterre ne seront pas faciles. Je pense qu'un joueur expérimenté pourra être utile au début, même si ce n'est que pour donner quelques conseils aux plus jeunes», a-t-il ajouté.

Champion du monde en 2006 et international depuis 20 ans, le gardien de la Juventus compte 175 sélections avec la Squadra Azzurra dont il a été capitaine lors des dernières campagnes. Il espérait devenir cet été le premier joueur à disputer six éditions de la Coupe du monde, mais l'Italie, éliminée en barrages par la Suède (1-0, 0-0), ne s'est pas qualifiée, pour la première fois depuis 1958.