L'attaquant étoile Sebastian Giovinco se dit heureux au Toronto FC. Mais son agent croit plutôt qu'il doit parler à la direction du club au sujet d'une «offre importante» qu'il aurait reçue de la Chine.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon ce que Andrea D'Amico, l'agent de Giovinco, a déclaré à Sky Sport Italie, un club chinois serait très intéressé, mais selon lui, il sera difficile de sortir son client de Toronto.

«Nous allons parler avec Toronto et en compagnie de Sebastian, ils décideront ce qui doit être fait.»

Lorsque interrogé au sujet des affirmations de l'agent, un porte-parole du TFC a plutôt indiqué que personne ne les avait contactés.

Giovinco n'a pas fait mention de cette offre chinoise quand il a rencontré les médias torontois à l'ouverture du camp d'entraînement, mardi. Il a toutefois pris le temps de répéter à quel point il est heureux en Amérique du Nord.

Celui qui aura 30 ans jeudi a connu un vif succès à ses deux premières campagnes en MLS. Il a été élu joueur par excellence du circuit Garber en 2015 après avoir inscrit 22 buts et ajouté 16 mentions d'assistance. En 2016, il a marqué 17 buts et s'est fait complice de 15 autres tout en ayant raté six rencontres.

Giovinco a touché 7 115 555 $ US la saison passée, le deuxième plus haut salaire de la ligue derrière les 7 167 500 $ qu'a touchés le Brésilien Kaka à Orlando.

Les clubs chinois ont ouvert les vannes au cours des derniers mois afin d'attirer de gros noms dans leur ligue.

L'attaquant argentin Carlos Tevez a signé un lucratif pacte au Shanghai Shenhua, qui lui rapporterait 40 millions sur deux ans. Les Brésiliens Oscar, Hulk, Ramires et Paulinho, le Colombien Jackson Martinez et l'Argentin Ezequiel Lavezzi ont également tous accepté un contrat en Chine récemment.