Le Bayern Munich a remporté son 26e titre de champion d'Allemagne, le quatrième d'affilée, après son succès 2-1 à Ingolstadt, samedi lors de la 33e et avant-dernière journée de la Bundesliga.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Ce sacre est une sorte de cadeau d'adieu pour Pep Guardiola, qui quittera le grand club bavarois en fin de saison pour rejoindre Manchester City. Il aura une dernière échéance à négocier le 21 mai avec la finale de la Coupe d'Allemagne contre son dauphin, le Borussia Dortmund.

Ce troisième couronnement personnel n'effacera pourtant pas le nouvel échec subi en Ligue des champions par l'entraîneur catalan à la tête du Bayern, en demi-finales contre l'Atletico Madrid. En trois ans de présence en Allemagne, Guardiola n'est pas parvenu à dépasser le dernier carré de la compétition-reine en Europe.

Les deux hommes forts de ce 26e titre auront été les deux attaquants Robert Lewandowski et Thomas Müller, auteurs à eux deux de plus de la moitié des buts bavarois en Bundesliga.

Lewandowski, qui a réussi un doublé à Ingolstadt, a marqué au total 29 buts, et devrait s'emparer d'un deuxième trophée de meilleur buteur après celui de 2014 avec Dortmund.

Avec seulement 16 buts encaissés, le Bayern est également en passe d'améliorer sa performance de 18 buts concédés établis en 2013 et 2014.