Le prince Ali ben Al Hussein a officiellement déposé sa candidature en prévision de l'élection présidentielle de la FIFA, et il a juré qu'il redorera le blason de l'organisation s'il est élu en février.

Publié le 15 oct. 2015
ASSOCIATED PRESS

Le Jordanien n'a pas nommé les cinq membres de la FIFA qui ont appuyé sa nomination à l'approche de la date limite du dépôt des candidatures, le 26 octobre.

Le prince Ali a été incapable de renverser Sepp Blatter lors de l'élection de mai dernier, mais la démission subséquente du président lui a permis d'avoir une autre opportunité lors de l'élection du 26 février prochain.

Blatter a été suspendu de ses fonctions la semaine dernière, et une enquête criminelle a été déclenchée contre lui.

Le prince Ali a déclaré jeudi que «je suis confiant que la FIFA puisse tourner la page sur cette période difficile, restorer sa réputation et devenir de nouveau une organisation envers laquelle on voue le plus grand respect».