Pas la peine de trop se creuser les méninges pour se rappeler le dernier duel entre l'Impact et le Fire. Le match du 5 septembre, conclu sur la marque de 4-3, est entré dans l'histoire du club par son scénario et la première titularisation triomphale de Didier Drogba.

Mis à jour le 23 sept. 2015
Pascal Milano LA PRESSE

Depuis, l'Impact a enchaîné trois autres matchs sans défaite tandis que le Fire, dernier de la MLS, a remplacé son entraîneur Frank Yallop par le directeur technique Brian Bliss.

«Nous devons avoir la même mentalité que lors de ce match, mais il faut aussi être conscients qu'ils ont changé d'entraîneur, a d'ailleurs expliqué Dominic Oduro. Parfois, les joueurs veulent bien faire pour leur nouvel entraîneur, ce qui peut changer la mentalité et l'habileté à bien exécuter le travail sur le terrain.»

En défense, l'Impact retrouvera Ambroise Oyongo après sa suspension d'un match. Le milieu de terrain aura également de nouveaux contours avec l'absence de Marco Donadel, suspendu, et la blessure au pied gauche de Calum Mallace. Même si les examens ont montré que le numéro 16 n'a pas subi de fracture, il ne participera pas aux deux matchs de la semaine.

«J'ai des ajustements à faire, mais il y a des gars qui ont joué récemment à ce poste lors de notre voyage dans l'Ouest. Je m'attends à ce que les joueurs qui seront appelés soient prêts en milieu de terrain», a lancé Mauro Biello. En d'autres termes, Kyle Bekker devrait être titularisé pour la deuxième fois en trois matchs, aux côtés de Nigel Reo-Coker. Patrice Bernier, enfin débarrassé de sa blessure à un talon, devrait s'asseoir sur le banc des remplaçants.

Au chapitre des éléments à corriger, Biello espère que l'intensité exigée ne se traduise plus en expulsions. L'Impact a déjà écopé de 7 cartons rouges cette saison, dont 2 en 2 matchs, et de 62 avertissements. Près de 5000 billets étaient encore en vente, hier midi.