Les matchs hors ligue étaient habituellement réservés au gardien réserviste de l'Impact Evan Bush.

Bill Beacon LA PRESSE CANADIENNE

L'Impact étant pour la première fois de son histoire en demi-finales de la Ligue des Champions de la CONCACAF, cette affectation est devenue prestigieuse pour Bush.

Bush, qui a remplacé Troy Perkins à titre de gardien no 1 en milieu de saison l'an dernier, gardera les buts lorsque l'Impact accueillera le club costaricain Alajuelense lors du premier duel de cette série aller-retour, au total des buts, mercredi soir au Stade olympique.

En date de lundi, 28 000 billets ont trouvé preneurs.

«C'est très différent du championnat canadien, a dit Bush lundi, en se remémorant ses trois premières saisons à Montréal alors qu'il n'avait participé qu'aux duels du Championnat canadien Amway et de la phase préliminaire de la Ligue des Champions de la CONCACAF. Cette année, peut-être que ce sera (le gardien réserviste) Erik Kronberg qui les obtiendra.

«C'est un scénario différent. À ce stade-ci de la compétition, il faut compter sur les gars qui sont les plus à l'aise dans cette situation et ceux qui sont les plus à l'aise avec l'objectif que l'organisation veut atteindre.»

Kronberg, acquis pendant la saison morte, ne peut participer à la Ligue des Champions de la CONCACAF puisqu'il y a déjà participé en 2014-15 avec le Sporting de Kansas City. Le troisième gardien Maxime Crépeau a subi une blessure à une épaule, ce qui a contraint l'Impact à emprunter l'Allemand Kristian Nicht à l'Eleven d'Indy, un club de la NASL.

Le match de l'Impact prévu le 4 avril à New York a été déplacé au 7 octobre afin de lui permettre de se reposer en prévision du match retour de la demi-finale le 7 avril à Alajuela, au Costa Rica.

L'autre demi-finale opposera le club costaricain Herediano au club mexicain America.