Source ID:; App Source:

Marco Di Vaio penche vers un retour en Italie

Malgré les succès potentiels de l'Impact en Ligue... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Malgré les succès potentiels de l'Impact en Ligue des champions, Marco Di Vaio prévoit toujours quitter Montréal à la fin de la saison afin de rejoindre sa famille en Italie.

Photo Bernard Brault, La Presse

Malgré la possibilité d'un quart de finale de Ligue des champions et en dépit de sa bonne entente avec Nacho Piatti, Marco Di Vaio n'a pas changé d'avis sur ce qui l'attend en 2015. Celui qui avait déjà lié sa présence à Montréal, l'an prochain, à celle de sa famille, prévoit toujours rentrer chez lui après deux saisons et demie avec l'Impact.

«C'est difficile de le dire pour moi, mais je pense que je vais retourner en Italie. La Ligue des champions, ce n'est pas ça qui va changer ma décision», a-t-il déclaré, jeudi.

S'il ne connaît pas une campagne actuelle aussi riche que celle de 2013, d'un point de vue statistique, l'attaquant de 38 ans a tout de même retrouvé un rythme intéressant depuis une dizaine de matchs. En plus de six buts marqués depuis le 5 août, il n'a surtout pas perdu le plaisir du quotidien qui accompagne la vie d'un joueur professionnel. Donc, le retour en Italie se fera-t-il dans la peau d'un néo-retraité ou dans la perspective d'une dernière aventure?

«J'aime trop jouer au soccer, mais c'est difficile. Après avoir joué ici, ce serait difficile de retourner en Italie car je connais les responsabilités (des joueurs) là-bas. Ici, on peut vivre plus tranquillement et je me suis habitué à ces bonnes choses, a expliqué le joueur désigné en faisant allusion à la pression médiatique et populaire différente des deux côtés de l'Atlantique. Mais, je ne suis pas sûr (d'arrêter) car j'aime trop travailler tous les jours et je ne sais pas ce qui peut se passer après un mois sans soccer. Ce n'est pas facile, mais on ne sait pas.»

L'après-Di Vaio

Ce nouvel aveu permettra au moins à l'Impact de bien préparer l'après-Di Vaio, auteur de 26 buts depuis le début de la saison 2013. À l'interne, le club peut déjà se tourner vers Jack McInerney dont les présences se sont réduites comme une peau de chagrin après le passage au 4-2-3-1. S'il a toujours été un joueur fonctionnant par séquences, l'attaquant de 22 ans n'a plus fait trembler les filets depuis la fin du mois de juin.

Tout porte à croire qu'il sera titularisé, samedi soir, contre les Earthquakes de San Jose. «Si on regarde nos derniers matchs, beaucoup de joueurs ont eu la chance d'être sur le terrain. Je pense qu'on va continuer comme ça pour que l'on arrive prêts lors du match du 22 octobre (contre les Red Bulls de New York)», a indiqué Mauro Biello sans entrer dans le détail.

Saputo, actionnaire du Bologne FC?

Par ailleurs, le club n'a pas souhaité commenter les rumeurs voulant que Joey Saputo devienne l'un des actionnaires du Bologne FC, relégué en Serie B, au printemps dernier.

Le Corriere di Bologna a même avancé que le président de l'Impact se rendrait en Émilie-Romagne, la semaine prochaine. Le consortium aurait payé plus de 25 millions pour acquérir l'ancienne équipe de Di Vaio.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Un nouveau milieu de terrain avec l'Impact

    Soccer

    Un nouveau milieu de terrain avec l'Impact

    L'Impact pourra compter sur un nouveau milieu de terrain pour la fin de la saison et les années à venir. Le Ghanéen James Bissue a disputé un premier... »

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer