Une «fracture du nez non déplacée» pour Thiago Motta, «suite à l'agression par le joueur de Bastia Brandao subie après le match», a été confirmée dimanche soir par le Paris Saint-Germain.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«L'évolution sous traitement médical dans les prochains jours permettra de fixer la période d'indisponibilité», poursuit le club sans autre précision. Thiago Motta a été victime samedi soir d'un coup de tête donné par Brandao dans les couloirs du Parc des Princes, filmé par les caméras de sécurité du club parisien, après PSG-Bastia (2-0) en Championnat de France (2e journée).

La durée de l'indisponibilité de Thiago Motta est importante, car elle déterminera la durée de la sanction de Brandao si, logiquement, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) se saisit de ce cas.

En effet, le Brésilien risque, pour cette brutalité envers un joueur après une rencontre, jusqu'à deux ans de suspension si une interruption temporaire de travail supérieure à huit jours est constatée, selon les règlements de la Fédération française de football (FFF).