Source ID:497000; App Source:cedromItem

Impact: des incertitudes en défense

Le défenseur Hassoun Camara (à gauche) semble s'imposer... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Le défenseur Hassoun Camara (à gauche) semble s'imposer comme un titulaire indiscutable, notamment pour son apport offensif.

Photo Olivier Jean, La Presse

(Orlando) Le onze partant qui devrait entreprendre la saison à Dallas, le 8 mars, a globalement pris forme au gré des trois matchs disputés par l'Impact en Floride. La défense reste toutefois un point d'interrogation en raison des blessures et de la possibilité de voir un autre arrière latéral dans le portrait. Tour d'horizon.

Côté gauche

À l'heure actuelle, la situation reste particulièrement floue. En l'absence de Jeb Brovsky, blessé à une cheville, Eric Miller a assuré l'intérim de façon plutôt discrète. Les deux Américains sont surtout des joueurs droitiers qui se retrouvent sur leur mauvais pied au moment de centrer. Maxim Tissot, gaucher, semble de son côté avoir chuté dans la hiérarchie, ce qui sera encore davantage le cas si le club met Heath Pearce sous contrat.

«C'est un gaucher et nous n'en avons pas beaucoup dans l'équipe, a expliqué Frank Klopas dans les heures qui ont suivi l'arrivée de Pearce. Il est aussi très expérimenté grâce à son séjour en Europe et ses sélections avec l'équipe nationale.»

Une décision est attendue d'ici la fin de la semaine dans ce dossier. Pearce devrait disputer ses premières minutes demain, à l'occasion du troisième match de groupe de la Classique Disney, contre le Sporting Kansas City. «Il faut le voir en situaton de match, mais on peut déjà voir son expérience et son pied gauche, a ajouté le directeur sportif, Nick De Santis. Et jusqu'à maintenant, le personnel n'a pas constaté d'inconfort par rapport à sa hanche (opérée en juillet 2013).»

Côté droit

Sur le côté droit, le choix est aussi important avec Miller - qui a passé la première partie de son camp à cette position - en passant par Brovsky, Karl W. Ouimette et, bien entendu, Hassoun Camara. Contre Fluminense, le Français a été une menace constante en phase offensive, étant même impliqué dans le seul but de la rencontre. Ensuite blessé contre les Red Bulls de New York, il semblait destiné à entreprendre la saison, à Dallas, en tant que défenseur central.

Camara a toutefois discuté du rôle de latéral avec Klopas. Oui, ce dernier souhaite un apport offensif des latéraux, mais sans nuire à l'équilibre de l'équipe. Cela passe par davantage de soutien de la part des milieux excentrés devant eux. L'an dernier, les Andres Romero, Justin Mapp ou Sanna Nyassi ont peu insisté sur les replis défensifs. «Il y a des couvertures à faire et, contre Fluminense, il y avait deux ou trois situations où l'on pouvait faire mieux, s'est rappelé Camara. Il faut être cohérent, car si je monte et que la couverture ne se fait pas derrière, cela devient délicat. À nous de travailler un peu plus là-dessus avec Justin (Mapp), par exemple.»

Défense centrale

Matteo Ferrari et Wandrille Lefèvre ont constitué la charnière centrale lors des deux premiers matchs de la Classique Disney. En attendant de voir si Camara reviendra dans l'axe au retour de Brovsky, Lefèvre a marqué des points en Floride. Il a également montré la qualité de son jeu long à plusieurs reprises.

Blessé à une cuisse, Nelson Rivas est rentré en Colombie, dimanche, pour des raisons personnelles. Durant ce séjour, le Colombien, dont le retour à l'entraînement est prévu dans trois ou quatre semaines, poursuivra tout de même sa convalescence. «Il nous a demandé d'y retourner pour une ou deux semaines. Il connaît aussi des personnes là-bas afin de continuer ses traitements, a précisé De Santis. Il est aussi proche du personnel médical de l'équipe nationale de la Colombie. Même mentalement, c'est une bonne chose pour lui.»

Finalement, l'Impact maintient des contacts continus avec Adrian Lopez, qui posera le pied à Montréal lundi prochain. Opéré au genou droit, l'Espagnol n'a pas disputé le moindre match de MLS après son arrivée, en juillet. «Chaque semaine, il nous envoie un rapport sur ce qu'il a fait, a ajouté De Santis. Ça va très bien, mais il faut aussi gérer la situation. (...) On le veut pour toute la saison, et pas que la situation ne devienne plus difficile.»




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer