La FIFA a imposé une amende à la Fédération brésilienne de football pour ne pas avoir communiqué l'information pertinente dans un cas de dopage.

Publié le 15 août 2013
ASSOCIATED PRESS

Pour ne pas avoir répondu à la demande d'information du comité de discipline de la fédération internationale «avant la date butoir», la fédération brésilienne a écopé d'une amende de 10 000 francs suisses, soit un peu plus de 11 000 $ CAN.

La FIFA n'a pas divulgué le nom du joueur impliqué dans cette affaire, mais les médias brésiliens rapportent qu'il s'agit du fabricant de jeu Carlos Alberto, qui a été acquité de dopage. Des traces d'un diurétique proscrit avaient été retrouvées dans ses échantillons.