• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Bayern Munich: Guardiola prêt à relever le défi du succès 
Source ID:; App Source:

Bayern Munich: Guardiola prêt à relever le défi du succès

«Je suis prêt. C'est un nouveau défi pour... (Photo : Christof Stache, AFP)

Agrandir

«Je suis prêt. C'est un nouveau défi pour moi d'être ici», a dit Josep Guardiola dans un Allemand teinté d'accent catalan.

Photo : Christof Stache, AFP

Agence France-Presse

Josep Guardiola a promis de maintenir le Bayern Munich sur la voie du succès, conscient de la pression imposée par ce «défi» à la tête d'un club qui sort d'un triplé historique, lundi, lors de sa présentation officielle à la succession de Jupp Heynckes.

«On a toujours une grosse pression quand on est entraîneur, je l'ai ici et j'en suis conscient. Je relève le défi, sans problème», a déclaré Guardiola, 42 ans, dans un Allemand teinté d'accent catalan, pour sa première apparition depuis l'annonce de sa signature le 16 janvier dernier.

«Je ferai bien sûr quelques changements, mais je veux maintenir le niveau déjà atteint par le Bayern, a assuré l'ex-mentor du FC Barcelone. Je dois m'adapter 100 % aux joueurs, à leurs qualités. Les joueurs de Barcelone sont différents de ceux du Bayern. Peu importe le système (de jeu)».

Arrivé la veille à Munich avec femme et enfants après une année sabbatique passée à New York, Guardiola s'est présenté en costume-cravate dans l'Auditorium de l'Allianz Arena. Posant avec ses nouveaux patrons Karl Heinz Rummenigge et Uli Hoeness ainsi que le directeur sportif Matthias Sammer, il a lancé le +Pep Show+ (Une du magazine Kicker) par un hésitant «Guten Tag und Grüss Gott» (bonjour en allemand et bavarois).

«Mon Allemand n'est pas encore au point, mais j'étais à New York depuis un an et ce n'est pas le meilleur endroit pour travailler l'Allemand», s'est excusé «Pep», s'exprimant également dans sa langue natale et en italien (il a joué à la Roma) devant un parterre de journalistes venus des quatre coins du monde.

«Se sentir à la maison»

Sa venue au Bayern a été motivée par «l'histoire du club et ses joueurs» et le besoin d'un «nouveau défi» après «sa période fantastique à Barcelone», club avec lequel il a remporté 14 des 19 trophées possibles entre 2008 et 2012.

Il emmène dans ses bagages quatre assistants de ses années catalanes: Domenec Torrent (adjoint), Carles Planchart (analyste-vidéo), Lorenzo Buenaventura (préparateur physique) et Manel Estiarte, ancien international de water-polo et son homme de confiance.

«Il a participé à plusieurs JO et j'aime bien l'apport d'autres sports», a souligné Guardiola à propos d'Estiarte, précisant qu'il avait profité de son année sabbatique pour regarder les matches du Bayern et de la Bundesliga la saison dernière.

Nerveux, il s'est tout de même autorisé quelques plaisanteries: «Je devrais peut-être installer ma famille à la Sabener Strasse (centre d'entraînement du Bayern) car c'est là-bas que je vais vivre les six prochains mois».

«Il doit se sentir à la maison et on va tout faire pour», a dit Matthias Sammer avant que le nouveau coach n'aille fouler la pelouse de l'Allianz Arena et tape dans le ballon avec la mascotte du club.

Prochaine étape: le premier entraînement avec la plupart de ses nouveaux joueurs, dont Ribéry et Schweinsteiger, mercredi dans sa nouvelle arène où il accueillera le Barça le 24 août.

«Je ne sais pas ce que je vais ressentir, mais je suis sûr que ce sera un bon match», a-t-il dit, en soulignant que l'attend trois jours plus tard la Supercoupe d'Allemagne contre Dortmund.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer