Source ID:376322; App Source:cedromItem

Autre longue pause pour l'Impact

L'Impact a remporté son match par la marque... (Photo Peter G. Aiken, Getty Images)

Agrandir

L'Impact a remporté son match par la marque de 2-1 contre Kansas City, samedi soir. Il s'agissait de la dernière partie avant le 15 juin pour le onze montréalais.

Photo Peter G. Aiken, Getty Images

Le calendrier en montagnes russes de l'Impact est entré dans un autre creux, samedi soir, à la suite de la victoire à Kansas City (2-1). Après une pause de 10 jours, en mai, puis trois matchs en une semaine, les nouveaux meneurs de l'Association de l'Est ne disputeront pas la moindre rencontre jusqu'au 15 juin, date d'un déplacement à Columbus.

Cela ne signifie pas que l'Impact sera passif au cours de cette portion, même si la priorité est évidemment de se reposer, de récupérer quelques blessés en cours de route... et de savourer les récents succès.

«On va prendre quelques jours pour souffler. Après les grandes émotions de mercredi, on n'a pas vraiment eu la chance de fêter le Championnat canadien, auquel s'ajoute la victoire à Kansas City, où on a montré un grand caractère face à une bonne équipe, a souligné l'entraîneur adjoint Mauro Biello. On va se reposer, recharger les batteries et, ensuite, se préparer pour Columbus.

«On va continuer à gérer comme on l'a fait toute l'année, avec ces grandes pauses et les matchs collés en une semaine.»

Ce repos ne concernera qu'une partie de l'effectif, puisque les autres enfileront leurs crampons dès demain pour un match de la Ligue réserve. L'équipe réserve montréalaise accueillera celle du FC Dallas, à 13h30, au Complexe sportif Claude-Robillard avant de se rendre, vendredi, à Rochester pour y affronter les Rhinos. Ce rendez-vous contre une vieille connaissance se tiendra dans le cadre du partenariat entre la MSL et la USL Pro. Et chez l'Impact, on estime que ces matchs sont très importants en vue de la deuxième moitié de la saison.

«C'est normal que l'on veuille donner du temps de jeu à des joueurs qui n'ont pas eu beaucoup de minutes. C'est important que tout le monde ait le rythme, surtout pour nous qui allons en Ligue des champions. On aura besoin de tout le monde, et la Ligue réserve permet à certains joueurs de garder le rythme et d'être prêts quand ils vont être appelés à jouer», a estimé Biello.

Le bras droit de Marco Schällibaum fait autant allusion aux jeunes joueurs comme Karl W. Ouimette, Blake Smith ou Maximiliano Rodriguez qu'aux vétérans comme Sinisa Ubiparipovic. Plusieurs joueurs de l'équipe des moins de 21 ans sont aussi invités.

Place au tirage

La prochaine échéance qui attend l'Impact aura cependant lieu ce soir, sur le coup de 20h, à Miami. Il connaîtra alors l'identité de ses deux compagnons de groupe en Ligue des champions. Joey Saputo et Richard Legendre seront présents pour ce tirage.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer