L'AC Milan, en grande difficulté en Championnat d'Italie, a publié un communiqué sur son site confirmant le maintien de l'entraîneur Massimiliano Allegri, lundi, au lendemain d'une défaite à domicile contre la Fiorentina (3-1).

Publié le 12 nov. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Avanti con Massimiliano» (On continue avec Massimiliano), est-il écrit sur le site internet du club, seulement 13e de Serie A où il a déjà perdu six fois en douze matchs cette saison.

«Nous avons tout évalué à la fin d'une longue discussion avec le président (Silvio) Berlusconi et notre entraîneur, et nous avons confirmé la confiance en Allegri», a annoncé l'administrateur délégué du club, Adriano Galliani.

Le club «rossonero» a coupé court aux bruits de licenciement qui circulaient dans l'ensemble de la presse italienne, car le grand Milan perd et joue mal, et trois rendez-vous cruciaux en quinze jours s'annoncent: des déplacements à Naples et Anderlecht (en Ligue des champions) et la réception de la Juventus Turin.

Allegri a perdu cet été les deux meilleurs éléments de son équipe, le buteur Zlatan Ibrahimovic et le défenseur Thiago Silva, partis au Paris SG, et plusieurs joueurs ne sont pas à leur niveau cette saison. Le Ghanéen Kevin-Prince Boateng a beaucoup déçu, le Brésilien Pato, de retour de blessure, est l'ombre de lui-même et le Français Philippe Mexès manque de mordant en défense.

«Bien sûr, nous ne sommes pas contents, mais nous avons estimé que changer d'entraîneur ne nous assurerait pas que les choses changent, a ajouté Galliani devant la presse. Et Allegri a fait du bon travail ces deux années (champion en 2011, deuxième en 2012), alors telle est notre décision.»

La direction du Milan manque également de solution de rechange, outre l'éternel adjoint Mauro Tassotti. Ses cibles sont difficiles à atteindre: Josep Guardiola (ex-Barcelone) est en congé sabbatique, Marco van Basten (Heerenveen), Frank Rijkaard (Arabie Saoudite) ou Luciano Spaletti (Zenit Saint-Pétersbourg) sous contrat.

Galliani a ajouté que vendredi Berlusconi serait (au centre d'entraînement de) Milanello, il veut être près de sa créature.»