Neymar, la jeune vedette de Santos courtisée par les plus grands clubs européens, a conduit le Brésil à une large victoire de 4-1 sur les États-Unis en match amical, mercredi, à Landover dans la banlieue de Washington.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Devant près de 70 000 spectateurs, Neymar a ouvert la marque sur un penalty à la 12e minute avant de tirer le corner du 2-0 (26e), repris de la tête par Thiago Silva, et de centrer en retrait pour Marcelo, le défenseur du Real Madrid, à la 52e pour le 3-1.

Entre-temps, Herculez Gomez, du Santos mexicain, avait réduit le score juste avant la mi-temps.

Pato, de l'AC Milan, a parachevé la victoire brésilienne à la 88e minute d'un beau tir croisé.

«J'ai marqué un but et j'ai donné deux passes décisives, alors je suis très content avec ça», a déclaré Neymar.

«Je ne m'attendais pas à cela, vraiment, s'est réjoui le sélectionneur brésilien, Mano Menezes. Mais j'ai vu la confiance des jeunes joueurs, et je savais qu'on pouvait leur faire confiance. La réponse a été très bonne».

Klinsmann a apprécié Neymar et ses coéquipiers, tout en entrevoyant des «failles» dans ce Brésil, comparé à ses grands anciens. «Neymar, avec son adresse technique, a la fraîcheur pour tenter des choses auxquelles on ne s'attend pas, a commenté l'entraîneur des Etats-Unis. Ils ont une très bonne jeune équipe, prometteuse. Mais battable».

Avec Neymar, 20 ans, et Pato, 22 ans, le Brésil alignait une équipe très jeune, en route pour les Jeux olympiques de Londres, qui s'est mise en confiance en mettant fin à une série de cinq victoires des Américains.

Les joueurs de Klinsmann joueront leur dernier match de préparation à la phase qualificative pour le Mondial 2014 contre le Canada dimanche à Toronto.

Le Brésil a remporté la 16e de ses 17 rencontres contre les États-Unis, dont la seule victoire contre la Seleçao date de 1998 (1-0).