Les dernières séances vidéo n'ont pas dû rassurer les joueurs du CSKA Moscou qui reçoivent la visite du Real Madrid, mardi midi, dans le cadre des huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Mis à jour le 21 févr. 2012
Pascal Milano LA PRESSE

Quasiment assurés du titre en Liga et parfaits dans cette épreuve européenne, les Madrilènes affichent des statistiques individuelles et collectives à couper le souffle. Par exemple, ils n'ont été battus qu'à trois reprises au cours de leurs 30 dernières rencontres, toutes compétitions confondues.

Sous l'impulsion de Cristiano Ronaldo, mais aussi de Gonzalo Higuain et de Karim Benzema, l'attaque du Real est aussi la plus prolifique d'Europe. En 23 rencontres de championnat, ils ont ainsi marqué 79 buts en enchaînant les larges victoires. Sur 20 victoires, 13 ont été acquises grâce à 4 performances de 4 buts ou plus.

La Ligue des champions n'a pas été le théâtre d'un début de relâchement puisque le Real est devenu la cinquième équipe de l'histoire à remporter ses six matchs de groupe. Là encore, les joueurs de Jose Mourinho ont marqué les esprits en inscrivant 19 buts. Et comme si cela ne suffisait pas, la forteresse espagnole n'a pas encore concédé le moindre but sur les pelouses adverses.

Malgré ces chiffres, l'entraîneur Leonid Slutski du CSKA espère réaliser un grand coup. «Dans des matches comme celui-ci, on a besoin de circonstances favorables. On a besoin d'un Real en méforme pour capitaliser. Toutes les équipes font des erreurs. On doit être prêts à les exploiter.»

L'autre rencontre de mardi oppose Naples à Chelsea dès 14h45.