L'Impact de Montréal tentera de mettre un terme à l'hémorragie samedi après-midi, à l'occasion de la visite des Strikers de Fort Lauderdale au stade Saputo.

LA PRESSE CANADIENNE

La tâche pourrait cependant s'avérer ardue puisque le onze montréalais n'a pas signé de victoire contre les Strikers (nommés Miami FC de 2006 à 2010) depuis le 23 juin 2009, affichant trois nulles et une défaite. La formation montréalaise est cependant invaincue contre l'équipe de la Floride au stade Saputo, ayant une fiche de trois victoires et quatre verdicts nuls en sept matchs.

Il s'agit du deuxième de quatre affrontements entre les deux équipes en 2011. Lors du premier match, le 28 mai dernier, les deux équipes avaient fait match nul de 0-0, en Floride. L'Impact affiche un dossier de cinq victoires, deux défaites et sept verdicts nuls en 14 matchs contre l'organisation floridienne depuis 2006.

L'Impact est également miné par ses récentes contre-performances, car lors du dernier voyage de deux matchs, l'Impact a subi deux défaites de 2-1, d'abord contre les Silverbacks d'Atlanta le 8 juin, puis contre les Islanders de Porto Rico, dimanche dernier, à Bayamon.

«Nous devons nous concentrer sur le présent et sur les matchs que nous devons gagner, a déclaré l'entraîneur-chef de l'Impact Marc Dos Santos. Personne ne veut être dans cette situation. Nous sommes au milieu d'une tempête, mais nous avons des hommes avec du caractère. Notre groupe est fort, uni et nous sommes toujours très confiants, même si les choses ne se passent pas comme nous le voulons en ce moment.»

Alors que sept des 10 premiers matchs ont été disputés sur la route, sept des 10 prochaines rencontres seront jouées à domicile, au stade Saputo.

«Ça nous fait du bien de revenir à la maison et de retrouver notre public, a ajouté le milieu de terrain Hassoun Camara. Nous devrons faire le maximum et garder les mêmes principes malgré la défaite lors du match à Porto Rico. Il faudra nous appliquer sur le terrain pour être le plus performant possible.»

Les Strikers sont présentement au cinquième rang de la NASL avec un dossier de trois victoires, deux défaites et cinq nulles pour un total de 14 points. La formation floridienne n'a pas perdu à ses quatre derniers matchs, soit depuis le 11 mai dernier, enregistrant deux victoires et deux verdicts nuls. Les Strikers ont seulement alloué deux buts lors de cette séquence, récoltant trois blanchissages.

Ribeiro de retour au jeu samedi

Le milieu de terrain Antonio Ribeiro sera disponible samedi, après avoir purgé une suspension automatique d'un match contre les Islanders dimanche dernier. Il avait été expulsé à la 89e minute du match contre Atlanta, le 8 juin, pour avoir écopé d'un deuxième carton jaune dans la rencontre.

L'attaquant Ali Gerba est de retour avec l'Impact après avoir participé à la Gold Cup de la CONCACAF avec l'équipe nationale canadienne. Il sera toutefois absent contre Fort Lauderdale en raison d'une légère blessure au genou.

Le gardien de l'Impact Bill Gaudette a subi une entorse à la cheville lors du match contre Porto Rico. Il devrait être absent pour une période de six à huit semaines. Le défenseur Richard Pelletier (cuisse), le capitaine Nevio Pizzolitto (hanche) et le milieu de terrain Luke Kreamalmeyer (pied) sont toujours blessés.

Suite au match de samedi, l'Impact visitera le FC Edmonton le 26 juin, avant de revenir au stade Saputo le 29 juin pour y affronter les Islanders.