Les Québécoises Rhian Wilkinson et Marie-Ève Nault ont toutes les deux été retenues au sein de la formation de 21 joueuses qui s'aligneront avec le Canada en vue de la Coupe du monde de soccer féminin qui commence la semaine prochaine en Allemagne.

LA PRESSE CANADIENNE

Wilkinson, une athlète de 29 ans de Baie d'Urfé qui a 100 sélections avec l'équipe canadienne, en sera à sa troisième Coupe du monde. Elle a notamment fait partie de la formation qui a terminé quatrième au Mondial de 2003.

Nault, une Trifluvienne de 29 ans, en sera à sa première Coupe du monde. Elle a fait ses débuts avec l'équipe canadienne en 2004, puis ce n'est qu'en 2009 qu'on a recommencé à faire appel à ses services. Elle a eu droit à près de 40 sélections au cours des trois dernières années.

Parmi les autres joueuses de la formation dévoilée jeudi par l'entraîneure Carolina Morace, on retrouvait aussi les têtes d'affiche Christine Sinclair et Karina LeBlanc.

Les Canadiennes, qui sont classées sixièmes au monde, disputeront le match d'ouverture du tournoi contre les Allemandes, le 26 juin à Berlin. Celles-ci sont classées deuxièmes au monde.

Sinclair, capitaine de l'équipe canadienne et meneuse de tous les temps au chapitre des sélections avec cette formation (159), en sera à sa troisième Coupe du monde. L'attaquante de Burnaby, en Colombie-Britannique, a 116 buts en carrière.

LeBlanc, une athlète de Maple Ridge, en Colombie-Britannique, qui occupe le poste de gardien de but, en sera à sa quatrième Coupe du monde. Andrea Neil, actuellement entraîneure adjointe avec l'équipe, est la seule autre joueuse canadienne à avoir réussi ce fait d'armes.

Les Canadiennes, les championnes en titre de la CONCACAF, disputeront leurs autres matchs du premier tour contre la France, le 30 juin à Bochum, et le Nigeria, le 5 juillet à Dresden.

L'adjointe au capitaine sera Diana Matheson, qui est deuxième chez les joueuses actives au chapitre des sélections, avec 122. Tout comme Sinclair et Wilkinson, elle en sera à sa troisième Coupe du monde. Ce sera aussi le cas d'Erin McLeod et Brittany Timko.

Neuf joueuses en seront à leurs débuts en Coupe du monde. La cadette de l'équipe sera Jonelle Filigno, une Ontarienne de 20 ans.

Le tournoi se déroulera jusqu'au 17 juin dans neuf villes allemandes. C'est la cinquième fois d'affilée que la sélection canadienne participera à la phase finale. Le prochain tournoi, celui de 2015, sera disputé au Canada.