Passer du football au soccer ne se fera pas en criant ciseau pour Chad Ochocinco, si cela se concrétise.

Publié le 23 mars 2011
ASSOCIATED PRESS

Après son premier entraînement avec le Sporting Kansas City, mercredi, l'ailier espacé étoile des Bengals était à bout de souffle, clairement exténué.

«C'est exactement ce à quoi je m'attendais, a dit Ochocinco, qu'on a vu six fois au Pro Bowl. Je n'avais pas couru à un tel rythme, ou autant que ça, depuis la fin de la saison de football. C'était plaisant. Je ne m'attendais pas à arriver ici et à être Superman.»

Ochocinco veut compléter l'essai de quatre jours et mériter une place dans le club, si possible.

«Je jouerais bénévolement», a dit l'athlète de 33 ans.

Ochocinco a amorcé son essai avec l'équipe de Kansas City en MLS avec plus de 40 représentants des médias, soit 10 fois le nombre habituel pour un entraînement de milieu de semaine.

Ochocinco, plus grand que presque tout le monde sur le terrain, se déplaçait avec une aisance qui reflète ses qualités athlétiques. Il était tout de même rouillé en ce qui concerne le soccer - après tout, il n'y pas joué de façon compétitive depuis près de 20 ans.

«Je ne peux pas rattraper les années où je n'ai pas joué au soccer, mais j'adore ce sport», a t-il dit.

Avec la NFL en lock-out et une bataille juridique à l'horizon, Ochocinco a dit que le temps se prête bien à tâter le terrain d'un autre sport.

L'entraîneur du Sporting, Peter Vermes, dit que la journée avait pour but d'acclimater Ocho à un nouvel environnement. Ce dernier a passé une bonne partie de la séance à recevoir des conseils individuels de l'entraîneur adjoint, Zoran Savic.

«Il était un peu hésitant au début, mais je pense qu'il a maintenant une bonne idée de comment se passe une journée avec nous, a dit Vermes. Il est très réceptif, mais c'est sûr qu'il est encore trop tôt pour se prononcer.»